Retail Park

Retail Park - Zone Commerciale

Un retail park est l'expression anglaise consacrée pour désigner un parc d'activités commerciales. Le retail park se définit comme un ensemble commercial à ciel ouvert comprenant au minimum 5 unités locatives pour une surface globale supérieure à 3 000 m2 de surface construite (SHON). Ce type de parc a pour particularité d'être géré comme une unité. L'on distingue les petits retail parks d'une surface construite comprise entre 3 000 et 10 000 m2 et les grands retail parks d'une surface supérieure à 10 000 m2.

Selon l’étude Cushman & Wakefield, « la répartition géographique des m² de retail parks montre un marché relativement équilibré, la production ayant généralement coïncidé avec le poids économique et démographique de chaque région de l’Hexagone ». Trois grands groupes peuvent être distingués en fonction de l’importance du parc de retail parks.

Le premier de ces groupes est constitué de la seule région Ile-de-France (plus de 1,1 million de m², 20% du parc hexagonal). Parmi les projets emblématiques de la région, l’on peut citer notamment Villebon 2, 14e Avenue sur la zone de la Patte d’Oie d’Herblay, Enox à Gennevilliers, Alpha Park aux Clayes-sous-Bois, Clos du Chêne à Marne-la-Vallée, Le Brayphin près de Rambouillet, Family Village d’Aubergenville, Belle-Epine Village à Thiais, etc.

Le deuxième groupe rassemble cinq régions (Hauts-de-France, Nouvelle Aquitaine, Auvergne Rhône-Alpes, Occitanie, Grand Est) concentrant chacune 10 % environ du parc français (soit 500.000 à 600.000 m² de surfaces commerciales). « Il s’agit, sans surprise, des régions de province les plus peuplées et qui abritent la plupart des grandes agglomérations de l’Hexagone (Lyon, Toulouse, Bordeaux, Lille, Strasbourg, etc.), à l’exception notable de la région PACA. » Dans ces régions, les projets emblématiques sont notamment Le Parc Saint-Paul à Saint-Paul-Lès-Romans, Family Village à Costières près de Nîmes, Carré de Soie à Vaulx-en-Velin, So Green à Seclin, Bordeaux Lac, Grand Tour près de Bordeaux, etc.

Le troisième groupe rassemble les six régions restantes (PACA, Bretagne, Normandie, Pays-de-la-Loire, Centre-Val-de-Loire, Bourgogne Franche-Comté), représentant chacune 4 à 5 % du parc, soit entre 230.000 et 340.000 m² et une part équivalente à leur poids démographique. Dans ces régions, les projets emblématiques sont notamment Cap Malo, le Village La Forme près de Rennes, Les Portes de Guipavas, près de Brest, Mondevillage près de Caen, Atlantis près de Nantes, SuperGreen à Terville, Familly Village Les Hunaudières près du Mans, Ma Petite Madelaine à Chambray-lès-Tours, Family Village à Limoges, l’Atoll à Angers, etc.

*****************************************************************************

Inauguration de Lexy Park, le nouveau Retail Park de la commune de Lexy en Meurthe & Moselle.

Lexy Park en Meurthe & Moselle. Ce nouvel ensemble commercial jouit d’une situation géographique idéale et bénéficie d’une zone de chalandise étendue au Luxembourg et à la Belgique.  Les retail parks ne sont pas des destinations shopping comme les autres. Ancrés au cœur de leur territoire, ils ont  pour vocation d’offrir la meilleure expérience shopping possible aux habitants alentours.  Dans le cadre de Lexy, les partenaires de Patrimoine & Commerce ont veillé à ne pas dénaturer l’environnement paysager tout s’assurant de répondre aux exigences des enseignes et de leurs futurs clients. En effet, Lexy propose 33 500 m² de commerces pour plus de 30 000 m² d’espaces verts. La diversité des surfaces des 11 cellules commerciales,  la présence d’un hypermarché E.Leclerc et d’un Bricôt Dépôt sont autant de points forts pour séduire enseignes et visiteurs.  Feu Vert, Buffalo Grill, Général d’Optique, La Foir’Fouille, Maxi Zoo, Action et Takko viennent également renforcer l’offre shopping de Lexy Park.

*****************************************************************************

Shopping Promenade Cœur de Picardie : le centre commercial d’Amiens Nord ouvre demain

L’ouverture du Shopping Promenade Cœur de Picardie, dans la zone commerciale d’Amiens Nord, est prévue pour demain, jeudi 19 octobre. KFC, Mango et Action figurent parmi les enseignes très attendues de ce nouveau pôle commercial, qui comptera également une place gourmande, afin de faire la part belle aux commerces de bouche.

shopping promenade coeur de picardie à amiensShopping Promenade : shopping et détente au programme de ce nouveau lieu de vie…

Le Shopping Promenade Cœur de Picardie, nouveau centre commercial amiénois, accueillera ses premiers clients ce jeudi 19 octobre. C’est le groupe Frey, spécialiste de l’urbanisme commercial, qui est en charge de ce projet dessiné par le cabinet Chapman Taylor et s’étendant sur quelque 40.000m². Un projet très attendu par les habitants d’Amiens, qui vont ainsi pouvoir profiter dans cette nouvelle zone commerciale face au Carrefour d’Amiens Nord d’un vaste espace mêlant shopping et détente. « L’ambition de ce site : une offre plurielle et attractive, une véritable expérience augmentée, le tout dans un cadre valorisant », résume Frey sur son site internet. 
 
Les Amiénois pourront donc découvrir plus d’une quarantaine de magasins et restaurants en tout genre. On peut par exemple noter la présence de Subway et KFC pour les fast-food, ainsi que de Buffalo Grill, Comptoir du Malt ou encore Columbus Café & Co. Côté shopping, ce Shopping Promenade est parvenu à attirer de belles enseignes, comme Mango, Armand Thiery, Celio ou Lola Liza pour le prêt à porter, Orchestra et Tape à l’Œil pour la puériculture et la mode enfantine ou Cultura pour les loisirs. Intersport et Basic Fit, une enseigne de salles de sport, feront le bonheur de tous les sportifs du secteur. Enfin, les adeptes des bonnes affaires devraient être servis puisque trois géants du marché de la décoration discount, Gifi, Action et Stokomani, seront présents sur place !
 
Les commerces de bouche auront également toute leur place dans ce centre commercial à ciel ouvert, qui comptera une place gourmande. Une Boulangerie Louise, déjà bien connue des habitants de Longueau, une boucherie Henri Boucher, qui compte également déjà une implantation dans cette commune et un primeur proposeront toute leur offre aux visiteurs. 

*****************************************************************************

Sept nouvelles enseignes de Cap Saran dévoilées.

L'extension du centre commercial ouvrira le mercredi 25 avril 2018.

Petit à petit, le voile continue de se lever sur l'extension de Cap Saran, dont l'ouverture est prévue le mercredi 25 avril. 

Sept nouvelles enseignes ont rejoint la vingtaine annoncée au fil des mois. Il s'agit de Mango (vêtement pour femmes), La Foir'Fouille, Muy Mucho et Stoy (équipement de la maison), Aquities (optique et audition), Octopub (bière) et la Brasserie traditionnelle (restauration).

Ces boutiques viennent s'ajouter à Cultura, Zôdio, Intersport, Maison du monde, Chausséa, Basic fit, Hapik, Orchestra, Fête ci Fête ça, El Tapas, Holly'sdinner, La Barbe de papa, Courir, Damart, Happy chic (Jules, Brice, Bizzbee), Who's bask (Le Temps des cerises, Diesel...), Verbaudet, Devred et Columbus. Une offre très axée sur la maison, les loisirs et la culture.

Les dernières des 35 enseignes attendues sur le site pourraient ne pas être dévoilées avant l'inauguration officielle du site, le 24 avril au soir. Histoire de ménager quelques surprises aux (très) nombreux clients attendus. 1.100 places de parking leur ont été réservés...

*****************************************************************************

L'Atoll, une oasis commerciale près d'Angers 

Situé à dix minutes d'Angers, le centre commercial, L'Atoll, fait preuve d'un esthétisme étonnant ! Notamment la nuit quand tout est illuminé. Ce sont les cabinets AAVP de Vincent Parreira et celui d'Antonio Virga qui ont imaginé ce concept original dans lequel acier et verdure se côtoient. Visite de cet îlot design.

A Angers, la Compagnie de Phalsbourg, une petite foncière, a lancé un «retail park», d'un nouveau genre. Exit les boîtes alignées des enseignes ! Le centre commercial de Beaucouzé (Maine-et-Loire), baptisé L'Atoll, les regroupe dans un décor paysagé, à l'architecture moderne et inédite prenant l'apparence d'un linéaire de vêture blanche nacrée long d'un kilomètre et demi ! «Cette réalisation illustre la volonté des promoteurs comme des distributeurs d'offrir à leurs clients tentés par les achats sur Internet une nouvelle expérience de shopping », précise Jean Sylvain Camus, directeur marketing de la Compagnie de Phalsbourg, qui a investit 145 M € dans le projet.

«Angers avec plus de 280.000 habitants avait besoin d'une entrée de ville contemporaine avec une vision esthétique, et en même temps d'un centre commercial de haut niveau pour lutter contre l'évasion vers Nantes», poursuit Jean-Sylvain Camus. Et d'ajouter : «Les commerces en entrée de ville sont des réussites économiques mais souvent des catastrophes urbanistiques, sans idée, ni unité architecturale. Nous voulions un ensemble unique, beau qui apporte un confort inédit aux consommateurs.»

L'Atoll s'affirme comme une surprise architecturale avec sa façade extérieure habillée d'une résille en aluminium laqué sur 5.0000 m² et rétro-éclairée toute la nuit. «Avec sa forme légèrement irrégulière en ellipse, elle enveloppe tous les commerces habituellement éparpillés et disparates», précise l'architecte italien Antonio Virga. Cette façade joue aussi un rôle fondamental dans le fonctionnement du bâtiment. En décalant la résille des bâtiments, une rocade dédiée aux livraisons et aux accès techniques a pu être mise en place. La vêture atténue également les vents d'ouest, les bruits et joue un rôle de brise-soleil. Et l'effet est garanti ! En arrivant de l'A 11, les automobilistes seront surpris par cette immense «arena» de la consommation dont l'emprise au sol représente deux fois celle du Stade de France.

Une structure environnementale
Par ailleurs, avec sa certification NF Bâtiments Tertiaires associée HQE® de Certivéa, L'Atoll vise l'excellence environnementale : pompes à chaleur réversibles, éclairage à LED, navettes électriques, récupération des eaux pluviales, zones humides avec des plantes dépolluantes à l'extérieur, et stationnement semi-engazonné ont été prévus. Par contre, la programmation initiale de 30.000 m² de panneaux photovoltaïques sur ses toits, en lien avec EDF Energies Nouvelles, a été contrariée après la remise à plat du soutien gouvernemental à la filière photovoltaïque et le «désengagement» de la filiale d'EDF.

Enfin, quid de la commercialisation ? Une véritable réussite commerciale pour son promoteur, la Compagnie de Phalsbourg, puisque 91% de la surface de L'Atoll a trouvé preneur avant son ouverture, soit 55 enseignes parmi lesquelles des grandes marques de l'équipement de la maison, du bricolage et de l'électroménager comme Alinéa, Castorama, Boulanger… Quant au loyer, il oscille entre 170 et 270 euros du m² par an.

*****************************************************************************

La Compagnie de Phalsbourg ouvre un nouveau retail park à Gennevilliers

Tati, Nike Factory Store, But, Zodio, Maisons du Monde, Darty, Orchestra Prémaman, Besson et Chaussea. Telles sont les enseignes qui ont ouvert leur portes ce mardi dans le nouveau centre commercial Enox, situé entre le cinéma Mégarama et la zone commerciale des Chanteraines, à Gennevilliers. Au total, 26 000 m² de surface de vente pour ces enseignes qui proposent leurs derniers concepts. C'est le cas de Tati qui se redéveloppe partout en France avec des magasins modernes et rangés ! Finis les grands bacs remplis de vêtements dans lesquels il faut fouiller, l'enseigne déploie ses différents univers sur 2 200 m² : vêtements hommes, femmes et enfants, décoration, produits de beauté ... «Ici les clients peuvent redécouvrir Tati, explique Patrick Nouqueret, directeur des ventes. Si la présentation a changé, il reste les fondamentaux : l'esprit, les prix et les sacs !». De quoi reprendre le dessus sur le marché des enseignes d'habillement à bas prix depuis la déferlante Primark en France. Les visiteurs pourront également découvrir d'autres concepts comme Zodio, filiale de Leroy Merlin qui propose des objets et des idées de décoration créative. Ou encore Orchestra Prémaman qui développe outre sa propre marque de vêtements pour enfants, l'ensemble de l'univers des futurs et jeunes parents, de la poussette au siège auto en passant par les chambres de bébé et tous les accessoires de puériculture. Côté architecture, le centre est signé Gianni Ranaulo pour la Compagnie de Phalsbourg, spécialisé dans les zones commerciales en périphérie. C'est son imposante façade en inox qui a d'ailleurs donné son nom et son identité à Enox. Qui joue donc la complémentarité avec la zone commerciale des Chanteraines. Enox sera d'ailleurs ouvert comme elle tous les dimanches, bénéficiant du statut de Puce (périmètres d'usage de consommation exceptionnel). «Enox est idéalement situé et nous permet de proposer aux enseignes des surfaces de vente très importantes, souligne Jean-Sylvain Camus, directeur de la communication de la Compagnie de Phalsbourg. Des enseignes qui ne font désormais plus le choix entre les centre-villes et leur périphérie.»

*****************************************************************************

La Compagnie de Phalsbourg habille son retail-park de bois et de vert en entrée de Tours   ( Retail Park la petite Madeleine ).

Le 27 avril 2016, le parc d’activités commerciales Ma Petite Madelaine, développé par la Compagnie de Phalsbourg, ouvre en entrée de Tours (37). Selon la ‘‘marque de fabrique’’ de la foncière, l’ensemble se distingue d’abord par son design. A savoir des bâtiments entièrement recouverts de bois, conçus par les architectes Nicola et Adelaïde Marchi. 

Inspiré des vallonnements de la Touraine

L’ensemble baptisé Ma Petite Madelaine – du nom du quartier – développe 40 000 m² de surface-plancher avec 32 magasins et restaurants. Il émerge sur une emprise d’une douzaine d’hectares au sein de la vaste zone d’activités de la Vrillonnerie, premier pôle commercial de l’agglomération tourangelle. Le terrain était jusqu’alors inoccupé à l’exception de deux établissements démolis,Vogica et Bastide le Confort Médical. Il donne à voir, désormais, une structure recouverte de bois dont "la volumétrie douce avec des courbes de niveaux progressive" reflète, selon les concepteurs, le paysage légèrement vallonné de la Touraine.

En quinze jours, deux grandes foncières se sont livrées au même exercice : donner leur vision architecturale alternative à la désolation urbanistique des zones commerciales d’entrée de ville. Aujourd’hui, mercredi 27 avril 2016, c’est la Compagnie de Phalsbourg qui ouvre au public le parc d’activités commerciales Ma Petite Madelaine, sur la zone de la Vrillonnerie, en entrée de Tours. Et le mercredi 13 avril, c’est Altarea-Cogedim, Allianz et leurs partenaires qui livraient L’Avenue 83 à la Valette-du-Var (83), centre commercial à ciel ouvert au cœur de la zone toulonnaise Grand Var.

Deux visions d’architectes

Deux exercices aussi réussis que différents. Volumes élevés, béton clair et ambiance de centre-ville urbain pour le projet méridional Avenue 83, conçu par l’architecte Jean-Michel Wilmotte. Structures abaissées, bois vif via la végétalisation, et bois-matériau choisi en habillage des structures de commerce par les architectes Nicola et Adelaïde Marchi, pour le nouvel ensemble tourangeau Ma Petite Madelaine. Exercice très éclairant de visiter, à tour de rôle, l’un et l’autre projet, leurs partis pris et leurs trouvailles, à travers nos diaporamas exclusifs LSA.fr (voir les liens de notre mini-rubrique LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE).

Ma Petite Madelaine en chiffres

  • 40 000 m² de surface plancher
  • 31 418 m² de surface de vente (avec Truffaut en 2017)
  • 86 700 m² consacrés aux espaces verts
  • 1 003 places de stationnement
  • 32 points de vente.
  • 46 M€ d’investissement
  • 2,5 à 3 millions de visites annuelles attendues.

*****************************************************************************

Le nouveau retail park L'Oppidum devrait créer 650 emplois à Colombiers

Le 16 février2016, la Commission d’aménagement commercial de l’Hérault a rendu un avis favorable pour la création de l’ensemble commercial L’Oppidum à Colombiers, avec comme enseigne principale un hypermarché Intermarché. Le retail park pourrait générer la création de 650 emplois. Le 16 février, la Commission départementale d'aménagement commercial (CDAC) de l'Hérault, qui statue sur les demandes d'implantation ou d'extension des surfaces commerciales, a rendu deux avis. Le premier, défavorable, concernait le projet d'extension de 1 461 m2 d'un supermarché de l'enseigne Hyper Casino situé sur la ZAE de Cantegais, à Colombiers (34). Dans le même temps, la CDAC a donné son aval à la création d'un nouveau centre commercial sur cette même commune, soit 12 241 m2, qui devrait permettre la création de 650 emplois, selon le Groupement des Mousquetaires.   Baptisé L'Oppidum, cet ensemble commercial, situé sur la ZAE de Viargues, sera composé d'un supermarché sous enseigne « Intermarché Hyper » de 4 500 m2, et d'une galerie marchande de 1 241 m2 composée de 8 boutiques et de 6 500 m2 de moyennes surfaces spécialisées dans l'équipement de la maison et/ou de la personne. Le centre commercial comprendra également un drive de trois pistes de ravitaillement sur 60 m2.  Le retail park devrait ouvrir ses portes en septembre 2019

 

*****************************************************************************

Trois millions de mètres carrés en projet ! Aubaine ou délire ? Les promoteurs, qui concrétisent enfin leurs premiers sites et en annoncent de nouveaux par dizain es, prêtent à ces centres commerciaux de périphérie à ciel ouvert toutes les vertus : accessibilité routière autant que financière, lisibilité, agrément. De plus en plus d'enseignes sont prêtes à succomber. Au risque d e rendre exsangues les centres-villes !

On en parle depuis l'an 2000, mais, cette fois-ci, ils commencent à sortir de terre ! Les retail parks, ces parcs d'activités commerciales de nouvelle génération installés en périphérie à ciel ouvert, secouent le monde de l'immobilier commercial. La « poussée » est extrême : quelque 3 millions de mètres carrés en projets sont annoncés par le cabinet expert Cushman & Wakefield Healey & Baker (C&W/H&B) d'ici à 2008. Les voyants passent au rouge chez Procos, la fédération pour l'urbanisme et le développement du commerce spécialisé : « C'est de la folie, s'alarme Michel Pazoumian, son délégué général. En janvier 2005, on recensait 130 parcs d'activités - dont l'essentiel de retail parks - sur 400 projets immobiliers annoncés, soit moins d'un tiers. À la fin de l'année, la proportion est passée à 162 - dont 46 autorisés - sur 425 projets. Soit 38 %. »

Une alternative aux parcs sauvages

Les professionnels savent évidemment qu'entre l'annonce et la réalisation de projets il y a loin. Pourtant, les experts estiment que la moitié des mètres carrés projetés sera construite.

Pour ceux qui douteraient encore de la réalité de la « retailparkmania », le dernier salon Mapic (salon international des professionnels de l'implantation commerciale et de la distribution), qui s'est tenu du 16 au 18 novembre dernier, a été l'occasion de faire le compte des acteurs et de préciser les calendriers. Ainsi, Sopic présentait son parc thématique Maison + sis à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) et Bouygues Immobilier son premier retail park français de Beaucaire (Gard), l'un et l'autre ouverts au mois de novembre. Suivront, en avril prochain, le site des Clayes-sous-Bois (Yvelines) conçu par la Compagnie de Phalsbourg ; ainsi que l'Aria Parc de Mougin Investissements à Chambly (Oise). Et la saga continue pour les années suivantes : en 2007, on devrait voir la concrétisation attendue du concept Family Village d'Altaréa à Thiais (Val-de-Marne), ainsi que le parc d'Apsys à Agen-Boé (Lot-et-Garonne) ; en 2008 sortira le Green Center de l'Immobilière Frey, à Toulouse... Autant de concepts figurant tour à tour le « premier retail park à la française » de son initiateur.

Poule aux oeufs d'or ou miroir aux alouettes ? Les zélateurs y perçoivent la voie royale du développement commercial face à des centres-villes et des centres commerciaux classiques en quasi-saturation. « Comme si les promoteurs ne faisaient pas déjà des parcs d'activités depuis quinze ans, vitupère un détracteur. Il est de bon ton de sortir régulièrement des produits marketing miracle. »

Un argument clé de la « dialectique » retail park est justement de se présenter comme l'alternative vertueuse aux parcs de périphérie sauvages défigurant les entrées de ville. « La conséquence d'un dévoiement de la loi Royer de 1973, rappelle François Vuillet-Petite, directeur commercial de l'Immobilière Frey. Fixant à 1 000 m2 la limite des ouvertures sans autorisation, avec une franchise d'extension de 200 m2, elle conduisit à la multiplication de modules de 1 200 m2. » Et à l'anarchie d'un commerce éparpillé en « boîtes » aux entrées de ville.

Face à ce désordre, les promoteurs opposent donc les vertus « restructurantes » des retail parks. Leur conception et leur gestion sont en effet centralisées sous la houlette d'un opérateur unique. Un gage de pérennité pour Olivier Coutin, directeur adjoint du développement pôle commerces d'Unibail : « Cette gestion unifiée, qui rejoint la logique des centres commerciaux classiques, est la garantie d'avoir à l'avenir des ensembles correctement entretenus, exploités et rénovés. » « Les collectivités y gagent aussi, ajoute Philippe Jossé, directeur général Développement et Services de Bouygues Immobilier, en trouvant en face d'elles un interlocuteur unique, plutôt que des acteurs en ordre dispersé. »

Cet hymne à la « pensée globale » - pour ne pas dire « unique » dans le giron des promoteurs immobiliers - ne convainct pas tout le monde. « Les promoteurs se tirent une balle dans le pied en contribuant à vider leurs propres galeries marchandes. Et en démultipliant leurs points de vente, les enseignes courent le risque de mettre leurs résultats en péril, argumente un opposant. Attendons-nous à des dépôts de bilan ! ».

Charte de bonne conduite

« Le retail park est un produit intelligent à divers points de vue, tranche cependant Jean-Michel Silberstein, délégué général du Conseil national des centres commerciaux (CNCC). Plus aisé à réaliser pour les promoteurs, plus efficace à exploiter pour les enseignes, plus pratique à fréquenter pour les clients. » Un tel adoubement par le très officiel CNCC pèse évidemment dans la balance. Dès le mois de novembre 2004, l'éphémère Fédération de l'immobilier commercial de périphérie constituée par les professionnels autour de cet enjeu a rejoint le giron du CNCC. Réunissant régulièrement sa commission « Nouveaux Parcs d'activités commerciales », il a mis au point une charte de bonne conduite sous la forme d'un label, Valorpark. Ce « signe de qualité » déjà attribuable au projet de la Compagnie de Phalsbourg aux Clayes-sous-Bois a également fait l'objet d'une demande de Bouygues Immobilier pour Beaucaire.

Des surfaces de magasin sur mesure

Il faut quand même reconnaître aux retail parks des avantages objectifs, découlant de leur situation en périphérie. Corollaire de leur accessibilité routière, ils offrent une visibilité et une lisibilité que n'ont pas toujours les équipements classiques. Avec la gratuité des parkings en prime. Du reste, « même si ce n'est pas le cas, le parc d'activités de périphérie donne aux chalands l'impression subjective d'être moins cher, d'offrir de bonnes affaires », souligne un promoteur.

Ce qui est objectivement moins cher est le coût d'exploitation par les enseignes locataires. Un loyer en retail park se situe entre 110 et 150 E/m2/an (hors taxes), quand il atteint 300 à plus de 500 E en centre commercial. Mais l'économie se fait surtout sur les charges : atteignant à peine 15 à 20 E/m2/an en retail parks, elles culminent entre 80 et 100 E en centres classiques.

De quoi faire succomber les enseignes aux sirènes des nouveaux parcs. Dans la foulée des magasins d'équipement de la maison dont les besoins en surfaces font les hôtes « naturels » des retail parks, ont suivi ceux d'équipement de la personne, de sport, de culture. « Toutes les enseignes déjà présentes en centres commerciaux y arrivent, Celio, Etam, Mim, Okaïdi, Orchestra..., énumère un observateur. Ainsi que les opticiens, les magasins de téléphonie, même les banques et les restaurants à thème ! » On sent faiblir la résistance des irréductibles : si Virgin Megastore hésite encore, Habitat, pourtant échaudé, annonce son retour en périphérie par la voie des retail parks. Quant à la Fnac, elle promet deux ouvertures périphériques dans le Sud-Ouest en 2006, suivi d'un rythme de création de deux à trois unités par an (LSA n° 1932).

L'un des attraits des retail parks pour les enseignes est de leur offrir sur mesure des surfaces ad hoc - souvent plus vastes que dans les unités intra-muros - pour y exprimer à plein leurs concepts. « Nos modules périphériques de 250 à 300 m2 permettent d'optimiser la présentation de l'offre et les conditions d'accueil, par rapport aux 120 m2 proposés dans les centres-villes », confirme Laurent Afflelou, directeur du développement de l'enseigne.

«Un retail park n'étant jamais qu'un centre commercial sans verrières, toute enseigne peut potentiellement y aller », lance Éric Ranjard, président du conseil de surveillance de Ségécé. On aurait finalement plus vite fait de lister les enseignes « inaptes » à s'y installer ! À savoir les magasins de luxe ou les boutiques de trop petit format.

Une menace pour les centres-villes

Est-ce là tout ce que les retail parks laisseront aux coeurs de ville ? Certains trouvent en effet très pervers et dangereux de construire des « centre-villes artificiels » à l'extérieur de nos cités, sur le modèle américain. « La politique des retail parks est en contradiction totale avec le mouvement de réhabilitation commerciale des centres-villes, dénonce Michel Pazoumian (Procos). Promoteurs, collectivités, enseignes, tout le monde se trompe ! On va déstructurer la vie intra-urbaine et ruiner une décennie d'efforts ! »

Encore faudra-t-il que nos virtuels retail parks trouvent les millions de mètres carrés où ils pourront éclore. Il resterait des opportunités dans des départements ou des régions sous-équipés en parcs d'activités. Telle la Bretagne, la région lyonnaise ou Paca - spécialement les Alpes-Maritimes. Même en Ile-de- France, où des départements « riches » comme les Hauts-de-Seine ou les Yvelines ont jusqu'ici tenu le commerce en parcs à distance.

Le premier scénario d'édification d'un retail park est la création ex nihilo. « Bien des villes de 20 000 à 25 000 habitants justifient la création de petits retail parks, estime Gérard Devaux, directeur général Europe continentale d'Hammerson. Avec la réserve foncière disponible, et des collectivités désireuses de résorber l'évasion commerciale vers de plus grandes villes. » Le rééquilibrage des zones commerciales autour d'une ville peut justifier la construction d'un site neuf. Ainsi, le nord du Mans constituant jusqu'ici le grand pôle de fixation commerciale de l'agglomération, deux projets de retail parks viennent contrebalancer au sud : Family Village à Ruaudin et Aria Parc à Allonnes.

La seconde opportunité pour les retail park est de constituer des équipements de complément à ciel ouvert, à côté de centres couverts existants. Directement relié à Carré Sénart, Unibail prévoit un ensemble de plus de 50 000 m2 associant commerces, restauration et loisirs, qui « capitalisera sur le nom du centre ». Et Ségécé va étoffer son centre de Boissénart d'un retail park thématique, la Cité du Meuble et de la Maison.

Le nécessaire relais des pouvoirs publics

Mais le véritable vivier des retail parks à venir devrait théoriquement être la mise au net des zones d'urbanisme sauvages. Une sacrée gageure. Non seulement les propriétés y sont émiettées, mais la restructuration implique de coûteux transferts de magasins, d'autant moins enclins à bouger que, même « mal plantés », certains n'arborent pas moins une santé florissante.

Cependant, le potentiel est là. « Sur les 65 millions de mètres carrés qu'occupe le commerce, les parcs d'activités représentent à eux seuls 36 millions, rappelle Benoît Latreille (C&W/H&B). Et les ménages y réalisent 30 % de leurs dépenses. » Certes, tout n'est pas à requalifier, même si les vieux parcs y sont légion. Mais domestiquer le commerce sauvage reste un challenge démesuré. « C'est un enjeu d'aménagement du territoire que le privé ne peut assumer seul sans relais des pouvoirs publics, confirme Jean-Michel Silberstein du CNCC. Des mesures incitatives pourraient favoriser ces déplacements. Nous avons déjà approché la Decas (direction des entreprises commerciales, artisanales et de services), en ce sens. »

Mais, déjà, les visionnaires annoncent pour demain des retail parks sur deux niveaux, avec des parkings enterrés... Et même des schémas de retail parks de... centre-ville comme on en voit déjà en Grande-Bretagne ! « Conceptuellement, y a-t-il tant de différence entre un retail park et un autre centre commercial ? », interroge Gérard Devaux (Hammerson).

Et si les retail parks n'étaient, dans l'évolution des espaces commerciaux, qu'un « chaînon manquant » entre concepts à ciel ouvert et couverts, de plain-pied ou étagés ? Puisque l'émergence d'une foule de projets à partir de cette année pousse à penser que 2006 sera « l'an I des nouveaux retails parks », il sera fort intéressant de suivre le progrès de ces spécimens. Et de voir, à l'épreuve du temps, si nos promoteurs travaillent avec tant d'ardeur à se forger un maillon fort ou... un maillon faible.

*****************************************************************************

 Soutenez celles et ceux qui s'investissent chaque jour pour mettre à jour le site. N'hésitez pas à communiquer ce site auprès de vos amis, de votre entourage, de vos proches sur les réseaux sociaux. Vous aussi faites découvrir le site et encouragez les personnes qui contribuent au dévelopement du site. 

Toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engage en rien l'éditeur de ce site.
Le site ne peut être tenu  responsable du contenu et décline toute responsabilité en cas d'erreur.

K S N  production :  Concepteur et réalisateur  du Site.  

DRAGON  GROUPE :  LEADER des sites internet dédié aux hommes . Créateurs de projets et de sites Web.

Copyright 2017 , tous droits réservés. Les marques mentionnées sur ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs. 

L'utilisation de ce site implique l'acceptation des Conditions Générales d'Utilisation et des Mentions Légales.

 

Commentaires (7)

1. maid service dubai 15/02/2021

The home cleaning company whom a person hire with regard to after building cleaning understand how to clean in the cupboards, counter tops, floors, baseboards, and carpets to make sure your house is as clean as you possibly can. A recently renovated house deserves to become as clean since it is stunning. The maids who'll come to get the job done of following construction cleansing will have sophisticated cleansing equipment to become used. Their team is going to be highly trained to wash the method it should be done. maid service dubai

2. Ludovic 12/02/2021

Témoignage de crédit reçu chez : angelemaurin16@gmail.com Incroyable Mais Vrai. Je Viens De Recevoir Mon Prêt Ce Matin Dans Mon Compte Grâce à Madame Angele Maurin. Je Suis Très Content. Vous Qui Avez Besoin De Prêt Ne Chercher Plus Loin. Contacter Madame Angele Maurin. Elle Vous Comblera De Joie. Voici Son Adresse Mail E-mail: angelemaurin@outlook.com

Témoignage de crédit reçu chez : angelemaurin16@gmail.com Incroyable Mais Vrai. Je Viens De Recevoir Mon Prêt Ce Matin Dans Mon Compte Grâce à Madame Angele Maurin. Je Suis Très Content. Vous Qui Avez Besoin De Prêt Ne Chercher Plus Loin. Contacter Madame Angele Maurin. Elle Vous Comblera De Joie. Voici Son Adresse Mail E-mail: angelemaurin@outlook.com

Témoignage de crédit reçu chez : angelemaurin16@gmail.com Incroyable Mais Vrai. Je Viens De Recevoir Mon Prêt Ce Matin Dans Mon Compte Grâce à Madame Angele Maurin. Je Suis Très Content. Vous Qui Avez Besoin De Prêt Ne Chercher Plus Loin. Contacter Madame Angele Maurin. Elle Vous Comblera De Joie. Voici Son Adresse Mail E-mail: angelemaurin@outlook.com

Témoignage de crédit reçu chez : angelemaurin16@gmail.com Incroyable Mais Vrai. Je Viens De Recevoir Mon Prêt Ce Matin Dans Mon Compte Grâce à Madame Angele Maurin. Je Suis Très Content. Vous Qui Avez Besoin De Prêt Ne Chercher Plus Loin. Contacter Madame Angele Maurin. Elle Vous Comblera De Joie. Voici Son Adresse Mail E-mail: angelemaurin@outlook.com

3. MARABOUT COMPETENT (site web) 23/11/2020

Aviez vous des problèmes en amour?

- Êtes vous à la recherche de votre âme sœur ?
- Voudriez vous récupérer votre ex?
- Aimeriez vous retrouvez la paix dans votre couple ?
- Souhaiteriez vous être désiré par un homme en particulier ? ...etc.
* Retour de l' être aimé
* Rapprochement affectif
* Magie rouge, Magie blanche, Magie noire pour l'amour
* Jeter un sort pour le retour de l'amour perdu
* Médium Marabout, rencontrer l'amour
* Mage spécialiste de l'amour
* Envoutement, desenvoutement d'amour
* Retour d'affection rapide et sans délais
* Rituel pour faire regretter quelqu'un suite à un acte posé ou dispute
TROUVER UN BON BOULOT
STÉRILITÉ
BESOIN D'UN BÉBÉ
FOOTBALL
HANDICAPÉES
TOUTES SORTES DE MALADIE HUMANITAIRE
PORTE MONNAIE POUR LA MULTIPLICATION D 'ARGENT
AMOUR
JEU DE HASARD
RICHESSE
GLOIRE
PROBLEME AVEC LA JUSTICE
MINISTRE
DEPUTE

Voici autant de problèmes que tout le monde pourrait avoir...

Je vous parle ici de Grand maitre DJIGLA, spécialiste de tous ces problèmes que vous pourriez avoir.
Il m'a aidé dans le cadre de perte de mon emploi et aussi dans mon couple qui basculait au même moment.
Je vous témoignes de ses bonnes recettes, il vous aide à faire aussi des recettes à distance.
Veuillez le contacter directement pour expliquer vos problèmes et avoir les solutions qu'il
vous faut, vous ne serez jamais déçu

Téléphone WhatsApp:+229 98 85 02 14
E-mail: puissantmaraboutdjigla@gmail.com
Site web: http://www.puissant-marabout-competent.com/
Lien page: https://www.facebook.com/lasolutionspirituelle/

4. Retour affectif rapide (site web) 05/11/2020

Grand maître sorcier, spécialiste de retour affectif

Grand maître spirituel marabout sorcier vaudou, grande célébrité des travaux occulte vaudou, grand spécialiste des problèmes de couple, rituel de retour affectif rapide résultat en 7 jour :
Je détiens plusieurs connaissance dans le domaine de spirituel et je suis un grand guérisseurs basé sur la combinaison des plantes de la nature pour guérir plusieurs maladies . Je pratique aussi la magie blanche avec des rituels puissants pour faire les retours affectifs de l’être qu'on aime, je peux vous aider à  reconquérir votre ex rapidement en 7 jours sans aucune conséquence, je pratique aussi des rituels à distance. je fais aussi les parfums de chance et les savons et pleins d'autre choses. Je suis vraiment sérieux à aider mon prochain en difficultés dans le but d’être reconnu plus dans plusieurs pays.
Pour une solution rapide et efficace à  tous vos difficultés, vos besoins, vos demandes ,vos problèmes de vie, la déception, les problèmes de couple, problèmes d'amour, retour très rapide de votre ex, protéger votre couple ou votre famille, problème de la sorcellerie, problèmes avec la justice, problème familiale, devenir riche, chance aux jeux , trouver du Travail , occuper une place dans la société, guérir les maladies inconnues, protection contre les mauvais sorts, contre poison, faites une consultation rapide claire et gratuite, trahison protection contre les esprits de la démence et de malchance, d’envoutement d'amour, union rapide, les cas désespérer de retour d'affection, maître marabout spirituels PAPA TOSSA mettra tout son savoir faire pour vous donner une meilleur satisfaction.

NB: certains travaux sont gratuit ou la satisfaction après le payement si le cas nécessite beaucoup de dépense à  faire et vous envoyé à distance .Je vous rassure beaucoup que plusieurs témoignent de mes bienfaits dans plusieurs pays. Et pour plus d'information , visitez mon
Site Web: https://www.marabout-vaudou-retour-affectif.com
N’attendez pas que votre problème s'aggrave, il y a des solutions pour chaque problème. N'attendez pas qu'il vous quitte,  n'attendez pas qu'une autre personne lui jette un sort d'amour. Soit la fondation de votre relation ou de votre couple. N’hésitez pas à  me contacter même s’il s'agit d’une simple question. Mon plaisir est d’aider ceux qui en ont vraiment besoin. Travail rapide et discret, résultat 100% garantit.
Je suis ouvert à toutes vos discutions et inquiétude si vous en aviez. Votre satisfaction fera mon plaisir.

CONTACT:
Telephone WhatsApp :  +22 997  638  657
E-mail: contact.marabout.vaudou@gmail.com
SiteWeb: https://www.marabout-vaudou-retour-affectif.com/
https://maraboutvaudourapide.wixsite.com/occulte
Telephone: +22 997 638 657

5. Interior designers Adelaide (site web) 19/12/2018

Designthink is a creative interior design studio providing architectural services in Commercial, Retail &Residential interiors fit-outs in South Australia

Go to - Interior designers Adelaide

6. carpet cleaning dubai 16/07/2018

Hiring an experienced for HVAC repair service might be expensive but if you undertake general maintenance on the AC model, you can slow up the AC restoration service cell phone calls. One of the extremely effective along with simplest solutions to keep your current AC jogging efficiently should be to change your filter at least once a thirty day period. When a new filter can be clogged as well as dirty it is going to make your air conditioning unit work very much harder. Buying brand-new filters are generally easy on the budget, will help to extend lifespan of your air conditioning unit, and assist with lower your current utility invoice. You also need to make certain that the fins along with AC coils on the outside of of the device are totally free of obstruction along with clean. carpet cleaning dubai

7. Retail design Adelaide (site web) 18/12/2017

DesignThink Australia is the best Interior designers Adelaide and interior architecture Adelaide. Visit us to find Interior designers, Architecture and retail design Adelaide.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site