Actualité décalée

Actualité décalée .Covid-19. Les mots croisés et le sudoku aident le cerveau à mieux fonctionner, plus longtemps. En Israël, ramasser les ordures peut faire gagner de l'argent virtuel. Les hommes aussi ont leur site internet.

 

Retour aux rubriques Aumasculin-Loisirs / Aumasculin-Mode / Aumasculin-Société / Aumasculin-High-Tech / Aumasculin-Psycho-Love-Sexo / Aumasculin beauté-santé-Bien-être( Nutriment, aliments-médicament) ETC

et à la page d'acceuil :   Retour Aumasculin-mag >>>

************************************************************************************

Infos: Information quotidienne

Infos : Information quotidienne. actualités du jour.  Les hommes aussi ont leur site internet.  LIEN

*******************************************************************************************

Retour aux rubriques Aumasculin-Loisirs / Aumasculin-Mode / Aumasculin-Société Aumasculin-High-Tech / Aumasculin-Psycho-Love-Sexo / Aumasculin beauté-santé-Bien-être( Nutriment, aliments-médicament) ETC                et à la page d'acceuil :   Retour Aumasculin-mag >>>

Trouver les réponses aux questions de Société : Jobbing - Servives entre particulie rs, Gagner de l'argent, Faire des économies, l'enfant et l'enseignement, Ouvrir un commerce, Vendeur à domicile indépendant ( VDI ) , crowdfunding, coloriage adultes , Imprimante 3 D , Drones, FAb Labs, ETC  sur    Aumasculin-société

******************************************************************************************

MÉTEO FRANCE     LIEN

******************************************************************************************

Variole  du Singe

Dans un rapport publié ce vendredi, les autorités sanitaires britanniques affirment connaître en ce moment de réelles difficultés pour identifier les personnes cas contacts, qui auraient été infectées par la variole du singe. En France, 91 cas ont été détectés jusqu'à présent.      Dans l'Hexagone, ces cas sont très largement identifiés en Ile-de-France : 64 infections à la variole du singe y ont été détectées. L'Occitanie est la seconde région la plus impactée par le virus : 10 personnes ont été contaminées. Tous ces cas sont des hommes, âgés entre 22 et 63 ans. Dans le monde, "plus de 1000 cas de monkeypox ont été rapportés dans 219 pays" a annoncé le Directeur générale de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le 8 juin en conférence de presse. "Aucun décès n'a été rapporté." La majorité des cas concernent des hommes qui ont eu des rapports sexuels avec d'autres hommes. L'OMS est particulièrement préoccupé par les risques que présente ce virus chez les personnes vulnérables, notamment les enfants et les femmes enceintes. "Les individus présentant des symptômes doivent s'isoler chez eux et consulter un professionnel de santé. Les personnes vivant avec une personne infectée doivent éviter les contacts rapprochés" a rappelé Tedros Adhanom Ghebreyesus. La vaccination antivariolique a débuté en France pour les cas contacts des patients atteints de variole du singe, conformément aux recommandations

Une difficile identification

En Angleterre, 320 personnes ont été contaminées par la variole du singe. Seulement trois femmes sont concernées. Par ailleurs, 152 personnes infectées affirment avoir eu des relations sexuelles avec des hommes. En France, 91 cas d'infections ont été recensés. "À ce jour, comme dans les autres pays d’Europe, ces cas sont survenus majoritairement, mais pas exclusivement, chez des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH), sans lien direct avec des personnes de retour de zone endémique, explique Santé Publique France. La majorité des cas rapporte des partenaires sexuels multiples. La plupart des cas investigués déclarent ne pas pouvoir identifier la personne qui les aurait contaminés."

******************************************************************************************

L'entreprise Teebike a conçu une roue qui permet d’électrifier n’importe quel vélo mécanique à moindre prix

Pourquoi acheter un vélo électrique neuf qui vaut en moyenne plus de 2 000 euros, lorsque l’on peut en avoir un à 795 euros ? C’est le pari lancé par Laurent Durrieu lorsqu’il a lancé Teebike en novembre 2019. Pour arriver à un tel prix, il a eu pour idée non pas de vendre un vélo à assistance électrique mais seulement… une roue électrifiée. Compatible avec tous les types de vélo, la roue Teebike remplace la roue avant d’une bicyclette traditionnelle, la transformant en véritable cycle à assistance électrique avec une autonomie de 60 kilomètres. La puissance est ensuite contrôlable grâce à une application mobile, qui affiche également le niveau de la batterie.

L’avantage est bien sûr économique, mais également écologique. « Je suis de la génération Bic, avoue Laurent Durrieu. On m’a appris que le bon modèle économique était linéaire : j’achète, je consomme, je jette. C’est une ineptie, alors que l’on peut rouler avec le vélo de nos grands-parents sans risque avec de bons freins et de bonnes roues. » Le succès est au rendez-vous : 3 000 unités ont été vendues en France, et Teebike compte atteindre les 10 000 en 2023.

1 million de vélos jetés par an

Mais Laurent Durrieu ne s’arrête pas là. Pour pousser la dimension verte de son projet encore plus loin, il s’est allié aux Apprentis d’Auteuil, la fondation consacrée à la réinsertion professionnelle. Grâce à des ateliers établis à ­Brignoles (Var), Valbonne (Alpes-Maritimes) et bientôt ­Montauban (Tarn-et-Garonne), Teebike récupère des vélos partis à la casse pour les réparer et équiper certains de roues électrifiées. « En France, on jette 1 million de vélos par an alors qu’au moins la moitié sont en bon état », constate l’entrepreneur. L’idée lui est venue de son séjour en Chine, où les « cimetières de vélos » se multiplient :  « Des entreprises de vélos en libre-service en ont jeté 25 millions par an car leur modèle économique n’a pas fonctionné. »  Passer par les Apprentis ­d’Auteuil permet ainsi à Teebike de participer à l’insertion sociale tout en créant une filière de vente d’occasions qui n’existait pas jusqu’alors. « Économiquement, vendre des vélos d’occasion, ça ne fonctionne pas, assure Laurent Durrieu. Avec le temps passé à le réparer, un vélo d’occasion coûtera 200 à 300 euros alors qu’on peut en trouver un neuf à 150 euros chez Decathlon. » Il propose donc de vendre les vélos réparés entre 70 et 100 euros. Certains peuvent aussi être équipés de la roue Teebike. Confiant dans le succès du modèle, l’entrepreneur veut ouvrir une vingtaine d’ateliers en un an.

Afin de créer ce véritable écosystème de vente de cycles recyclés, la start-up a signé un partenariat avec Decathlon pour vendre en direct ses vélos. Une reconnaissance pour Laurent Durrieu : « C’est la première fois que le groupe vend des produits qui ne sont pas de sa propre marque. »  

******************************************************************************************

Ce fast-food très populaire outre-Atlantique arrive (enfin) en France !

Très populaire aux États-Unis, la chaîne de fast-food Popeyes ouvrira ses premiers restaurants en France en 2022.

Avis aux fans de junk food. Le groupe de restauration Buffalo Grill, déjà propriétaire des restaurants Courtepaille, a annoncé dans un communiqué l’arrivée prochaine de la chaîne de fast-food Popeyes en France. Dirigée par un ancien de Burger King, la marque, créée en 1972 à la Nouvelle-Orléans et qui propose du poulet mariné pendant 12 heures, est un concurrent direct de KFC à qui elle entend bien prendre « des parts d’estomac ».

Une cuisine « familiale et populaire »

« Nous allons lancer en France une nouvelle marque de restauration, Popeyes Louisiana Kitchen, le deuxième acteur mondial de la protéine de poulet avec 3 500 établissements. Nous avons acquis la master franchise de l’enseigne auprès du groupe Restaurant Brands International [RBI] », se réjouit Jocelyn Olive, à l'origine du projet, dont Le Monde rapporte les propos. L’objectif du groupe est d’avoir « cinq établissements ouverts en Île-de-France fin 2022 et d’enchaîner sur un rythme de 50 ouvertures par an. » « Familiale et populaire », l’enseigne proposera des produits « toujours frais et 100 % français » ainsi que du poulet « pané à la main dans une farine française puis frit par des cuisiniers et non de manière industrielle ». Popeyes Louisiana Kitchen, qui avait déjà tenté de s’implanter en France en février 2018 devrait ouvrir son premier établissement à Paris au second trimestre 2022.

******************************************************************************************

En Israël, ramasser les ordures peut faire gagner de l'argent virtuel

Elishya Ben Meir, an 18-year-old Israeli, uses the "Clean Coin" mobile application to find and safely dispose of abandoned waste, October 20, 2021.

Elishya Ben Meir, an 18-year-old Israeli, uses the "Clean Coin" mobile application to find and safely dispose of abandoned waste, October 20, 2021.  

Dans la vallée verdoyante qui jouxte sa petite ville du nord d'Israël, Elishya Ben Meir promène sa chienne Luna et ramasse au passage des déchets abandonnés, localisés via une application mobile qui la récompense en monnaie virtuelle pour son geste.   En cet après-midi d'automne, Elishya glisse dans un sac plastique les trouvailles du jour: emballages alimentaires, carcasses de bouteilles en plastique, cartons et une grande bouteille en verre.   Pour chaque sac qu'elle remplit et jette à la poubelle, Elishya reçoit une dizaine de +Clean Coins+, une nouvelle monnaie virtuelle lancée par une start-up israélienne éponyme et qu'elle pourra dépenser auprès d'enseignes partenaires.    "Où que je regarde, je vois des déchets", se désole la jeune femme de 18 ans aux yeux azur et cheveux blonds remontés en chignon. 

"Les gens boivent, font des barbecues et laissent toutes leurs ordures dehors, ce n'est vraiment pas agréable et ça sent mauvais."   Mais avant de balancer son butin dans le bac à ordures qui se trouve à quelques mètres, elle prend soin de photographier les sacs, afin de prouver son dépôt. "J'ai gagné environ 30 +Clean Coins+ aujourd'hui", se réjouit-elle.

- "Un jeu" - 

"Chaque point noir sur la carte représente un spot de déchets signalé par un utilisateur", montre sur son téléphone Adam Ran, 35 ans, cofondateur et directeur général de +Clean Coin+ dans les bureaux de la jeune start-up à Haïfa, grande ville portuaire du nord du pays.   "Nous avons déjà plus de 16.000 utilisateurs dont 1.200 sont actifs chaque semaine", poursuit Gal Lahat, 21 ans, cofondateur et directeur technique.

La plateforme a été pensée comme une chasse au trésor, avec différents niveaux et des points, dit-il. "Vous pouvez voir votre progression par rapport aux autres utilisateurs. Nous voulons que cela ressemble à un jeu".    Et la rétribution incite tout à chacun à faire un geste pour l'environnement, assure-t-il.

"Ca motive", confirme Elishya, surtout lorsqu'il s'agit de nettoyer des endroits particulièrement sales. "La nature en profite et j'en profite un peu aussi", résume la jeune femme, qui est allée échanger ses +Clean Coins+ contre un t-shirt dans un magasin de vêtements de surf à Haïfa.   +Clean Coin+ n'est pas une cryptomonnaie basée sur un "minage" énergivore des données par des microprocesseurs qui tournent en continu pour valider des blocs de transaction, mais une sorte de crédit d'échange pour bonne conduite écologique.   Plus de 25 enseignes "engagées pour l'environnement" ont d'ores et déjà rejoint le réseau, souligne Adam Ran.    Les utilisateurs peuvent acquérir des objets mais aussi se "payer" des activités comme de l'escalade en salle ou des nuitées à l'hôtel. "Et ils pourront bientôt faire leurs courses au supermarché".

- Gestion des déchets -

La monnaie virtuelle est subventionnée par plusieurs organismes privés et publics, notamment par des municipalités et des conseils régionaux qui y voient un outil pour optimiser la gestion des déchets, un véritable problème en Israël.   Utilisateurs, marques, collectivités territoriales: "chacun trouve son compte" dans cette solution qui combine écologie et économie, estime Adam Ran.    Pour Amiad Lapidot, expert au sein de l'organisation écologiste Adam Teva V'din, l'arrivée de +Clean Coin+ est "une très bonne chose", dans "un des pays qui produit le plus de déchets par habitant".    Un chiffre? Israël produit en moyenne 1,7 kilo de déchets par personne et par jour contre 1,4 en moyenne dans les pays européens, dit-il à l'AFP.   L'Etat hébreu traîne la réputation d'être accro au plastique, notamment aux sacs qui, abandonnés, polluent ses côtes et ses espaces verts.   "Israël produit environ un million de tonnes de déchets plastique par an et ceux-ci représentent 18% de la totalité des déchets, contre 12% dans les pays européens" dit-il à titre comparatif.    Pour lui, des initiatives comme +Clean Coin+ s'ajoutent aux mesures que défend son ONG, comme l'extension de la loi sur la consigne des bouteilles ou la taxe sur les couverts en plastique, plébiscités en Israël. "Mais il faut aussi absolument trouver le moyen de produire moins de déchets", conclut-il.

******************************************************************************************

Coca Cola reste la marque la plus vendue dans le monde

Crise sanitaire ou non, Coca Cola sera restée la marque la plus vendue dans le monde en 2020 pour la neuvième année consécutive. Malgré une chute de plus 20 de son chiffre d'affaires hors domicile (avec la fermeture des bars et des restaurants), la célèbre marque de soda a été achetée par les consommateurs 6,5 milliards de fois en 2020, soit une hausse de 4% en un an, selon le classement Brand Footprint de Kantar publié mardi.  Coca Cola devance une autre marque très connue, Colgate, dont les dentifrices ont été achetés 4,3 milliards de fois (-2%). Tout le haut du palmarès est dominé par des entreprises américaines, puisque vient ensuite la marque de produits antibactériens Lifebuoy (+15%), détenue par Unilever, devant Maggi (-4%) et les chips Lay's (+4%).

Et la France

En France, le classement est différent, puisqu'il est dominé par Herta, la marque ayant été choisie 256 millions de fois, devant Président (209 millions) et Fleury Michon (208 millions). Coca Cola est présent à la quatrième place (169) et devance Panzani, Cristaline, Harry's, Bonduelle, Pasquier et Elle & Vire.

******************************************************************************************

Sur quels produits la grande distribution se fait-elle le plus de marge ?

C’est un secret extrêmement bien gardé, quelles marges pratiquent les enseignes de la grande distribution sur les produits qu’elles vendent  ? Mais ce secret a été divulgué.

Les enseignes de la grande distribution se livrent une véritable guerre des prix afin d’attirer les clients des autres marques. Mais comment sont décidés les prix ?

Les chaînes achètent à des grossistes ou aux producteurs, souvent aux mêmes prix, puis appliquent une marge avant de mettre les produits en rayon. C’est cette marge qui fait que le produit revient plus ou moins cher aux consommateurs.  Le Parisien a réussi à obtenir un document détaillant tous les prix et les marges appliquées, depuis l’achat au producteur ou à l’industriel jusqu’au client sur les 10 000 références vendues par Franprix.

Les marges varient en fonction des produits

Les plus grosses marges, supérieures à 40 % s’appliquent aux céréales Wheat choco pétales de blé LP 500g (59,1 %), à l’eau de source Cristaline 1,5L (44,7 %), aux spaghettis LP 500g (44 %), aux Danette au chocolat 4X 125g (42,5 %) et au café pur arabica noir LP 250g (41,5 %).   Mais ces chiffres sont bruts, autrement dit ce n’est pas ce que gagnent réellement les enseignes. Car à ces prix, il faut enlever les frais de personnel, d’entretien, d’électricité… « Une fois tous ces frais déduits, le résultat net de nos magasins avoisine seulement 1 à 2 % (NDLR : du chiffre d’affaires) », précise un directeur de supermarché.   Les marges moyennes comprises entre 10 % et 35 % s’appliquent au Beurrier doux Président 250g (15 %), à la marque Knacki fumé X4P Herta 140g (29,6 %), au Beurrier tendre doux Leader Price (LP) 250g (30,7 %), au camembert moulé à la louche 20 % MG LP 250g (31 %) et au thon blanc nature Petit Navire 93g (34,8 %).  Les marges les plus basses, inférieures à 10 % s’appliquent au café moulu Carte Noire 250g (2,8 %), au camembert 20 % MG Président 250g (4,2 %), au Coca-Cola classic 2 litres (7,7 %), au lait Guiguoz 1 boîte Nestlé 900g (8,9 %) et aux pots de Nutella 950g (9,2 %).

Se démarquer sur certains produits

Les enseignes de la grande distribution suivent une certaine logique décrypte Cédric Ducrocq, le président de Dia-Mart. « Il y a une première catégorie de produits, sensibles, sur lesquels les distributeurs se bagarrent » explique-t-il. Ces produits auxquels il fait référence proviennent de grandes marques et ont le même prix ou presque dans tous les magasins comme le Nutella, Coca-Cola… Les marges sur ces articles sont extrêmement faibles. Si jamais une marque décide d’augmenter le prix, les consommateurs s’en rendraient compte immédiatement et iront chez la concurrence.  Pour gagner de l’argent, les enseignes se rattrapent sur d’autres produits qui se vendent en moins grandes quantités. Les personnes n’en n’achètent pas régulièrement et ne se souviennent pas du prix, ils ne peuvent donc pas comparer. « Au global, il faut entre 25 et 30 % de marge commerciale brute pour avoir une rentabilité. Vous devez mélanger des produits qui sont en dessous et d’autres au-dessus » conclut l’expert.

 

Quelles sont les marges pratiquées par votre supermarché ? Cette question agite bien des consommateurs. Mercredi 9 octobre, Le Parisien-Aujourd’hui en France, a dévoilé un document exclusif : la liste des 10 000 références vendues dans les magasins Franprix. Pour chaque produit, il est détaillé quel est le prix d’achat au fournisseur et quel est le prix de vente conseillé ainsi que le taux de marge brute. Et le tableau révèle quelques surprises.  Ainsi, le document liste les quatre produits avec lesquels l’enseigne réalise la marge la plus importante. En tête arrive le paquet de céréales Wheat choco pétales de blé de Leader Price. Acheté 0,94 euro hors taxes au fournisseur, il est revendu 2,42 euros TTC au client soit une marge de 59,1%. La bouteille d’1,5 litre d’eau de source Cristaline achetée 0,13 euro par l’enseigne est revendue 0,25 euro TTC au client. Une marge de 44,7% est donc réalisée.  Le document pointe ensuite la marge de 44% réalisée lors de la revente de 500 grammes de spaghettis LP. Le paquet est acheté 0,34 euro puis revendu 0,65 euro. Les quatre Danette au chocolat se revendent avec une marge de 42,5% (revente à 1,39 euro un paquet acheté 0,76 euro). Même constat pour le café pur arabica noir LP. Les 250 grammes se négocient 1,44 euro auprès du fournisseur et se revendent 2,59 euros au client. La marge réalisée atteint là aussi 41,5%.

Marge faible pour le Nutella

Comme le détaille Le Parisien, d’autres produits chouchous des Français sont vendus avec des marges plus basses. À l’image du pot de Nutella où elle est de 9,2%. Le pot de 950 grammes acheté 4,85 euros est affiché 5,64 euros pour le client. De même, la boite de 900 grammes de lait Guigoz est vendue 15,35 euros par le fournisseur. Dans les rayons de Franprix, elle est étiquetée 17,65 euros. Soit une marge de 8,9%. La bouteille de Coca-Cola classique de 2 litres fait également faire une plus faible marge (7,7%) aux distributeurs avec un achat à 1,66 euro et une revente à 1,90 euro. Parmi les produits avec une marge moyenne, le quotidien retient le thon blanc nature Petit Navire (34,8%), le camembert moulé à la louche 20% MBG LP (31%) ou le beurrier tendre doux LP de 250 grammes (30,7%).  « Il y a une première catégorie de produits, sensibles, sur lesquels les distributeurs se bagarrent », Cédric Ducrocq, le président de Dia-Mart, cabinet de conseil, cité par le journal. En effet, les clients connaissent souvent le prix de leurs produits préférés. « Si un client constate que telle enseigne est mal placée sur l’un de ces produits, cela casse la confiance et il risque d’aller voir ailleurs ». En effet, même avec une petite marge, un produit qui se vend en grandes quantités rapporte de l’argent.  Ces chiffres datent de 2017 et sont donc à prendre avec prudence. Comme le rappelle Le Parisien, la loi Agriculture et Alimentation est entrée en vigueur en janvier dernier. Elle oblige les distributeurs à revendre les produits alimentaires au moins 10 % plus cher que leur prix d’achat.

************************************************************************************

Voici la meilleure pâte à tartiner selon 60 millions de consommateurs, sans huile de palme, elle ne coûte que 2,80 €

 Classement du mensuel 60 millions de consommateurs, publié en février, pas de doute : la meilleure pâte à tartiner est la Poulain (Carambar & Co).

Elle devance ainsi les pâtes à tartiner Casino (2ème) et U (3ème). La célèbre Nutella (Ferrero), chouchou des consommateurs, décroche, elle, la quatrième place avec une note très correcte de 12,5 sur 20. Pour réaliser ce banc d’essai, 60 millions de consommateurs a comparé 14 références de pâtes à tartiner milieu de gamme et haut de gamme. Le magazine a analysé en détails les étiquettes (nombre d’ingrédients, présence ou non d’huile de palme, qualité nutritionnelle). Le goût et la texture ont, eux, été notés par un jury de consommateurs. Reste que d’un point de vue nutritionnel et écologique, la pâte à tartiner demeure un ingrédient à consommer avec modération.  

************************************************************************************

Après une chute drastique, les émissions de CO2 ont retrouvé leur niveau d'avant-crise

Malgré l’effondrement du tourisme mondial et de l'activité aérienne, les émissions de CO2 sont redevenues aussi massives qu’en 2019. Avec la crise sanitaire, elles avaient connue l'année dernière leur plus forte baisse depuis la Seconde Guerre mondiale : on mesurait alors 2 milliards de tonnes de CO2 en moins dans l’atmosphère par rapport à l'année précédente. La pandémie n'est pas derrière nous, mais les émissions sont quand même fortement reparties à la hausse, jusqu'à dépasser leur niveau d'avant-crise dans certains pays.   La première explication se trouve du côté de la Chine. Le pays a passé deux mois et demi à l'arrêt, mais quand l’activité y a repris, les usines et les centrales à charbon sont reparties à vitesse grand V pour relancer l’économie. Les Chinois ont aussi recommencé à se déplacer massivement. Résultat : quelques jours seulement après son déconfinement, la Chine a battu des propres records d’émission de CO2.

L'Inde a dépassé la Chine sur le mois d'octobre

Un scénario qui n'étonne pas Clément Sénéchal, chargé des questions climatiques à Greenpeace France. "On a désindustrialisé en Europe et exporté nos émissions de gaz à effet de serre en Chine, qui est donc soumise à des contraintes énergétiques importantes pour répondre à la demande mondiale, notamment en produits numériques." La consommation d’énergie grimpe aussi dans d’autres Etats pollueurs, comme l’Inde, qui a dépassé les Chinois sur le mois d’octobre. L'arrêt du tourisme et la chute drastique du nombre d'avions dans le ciel aurait pu laisser penser que la baisse des émissions de CO2 allait se poursuivre quelques mois encore. Mais les vols de passagers ne représentent que 3% des émissions de CO2 dans le monde. La plus grande partie d'entre elles viennent en fait de notre quotidien : la voiture, le chauffage et les usines, qui fabriquent les produits que l’on consomme. Pour certains experts, on passe pendant cette pandémie à côté d’une belle opportunité, celle de se tourner vers des modèles économiques plus verts.

************************************************************************************

Ces pays qui ouvrent leurs frontières aux Français vaccinés

Alors que la pandémie de Covid-19 frappe la planète entière depuis près d'un an, les possibilités de partir en vacances et de voyager sont restreintes. Cependant, un certain nombre de pays ont abaissé leurs restrictions pour les personnes vaccinées. Partir en vacances en temps de Covid-19, est-ce encore possible ? Il semblerait que oui, selon CNN, qui dresse une liste de pays qui accueillent les touristes vaccinés. La campagne de vaccination en France se poursuit, et autour de trois millions de Français ont déjà reçu une dose. D'autres pays comme le Royaume-Uni sont en avance, avec quinze millions de personnes immunisées. Le média américain met en avant un certain nombre de pays qui ont décidé d'ouvrir leurs frontières aux citoyens du monde vaccinés, dont, de fait, des Français.

Chypre a annoncé en décembre dernier autoriser la venue de personnes vaccinées sans obligation de quarantaine. Cela devrait prendre effet à partir du 1er mars. Celles qui ont reçu les deux doses du vaccin n'auront pas besoin de fournir un test PCR négatif comme il est de coutume dans bon nombre d'autres nations. Avant que les nouvelles normes soient en vigueur, pour entrer sur le territoire chypriote, il convient de présenter un test négatif 72 heures avant le départ ou d'en faire un à l'arrivée, et respecter une quarantaine de deux semaines.

En Europe, plusieurs possibilités

Un autre pays européen se distingue : l'Estonie. Le pays a abandonné la quarantaine obligatoire pour les voyageurs de l'Union européenne. Tallinn a décidé d'accueillir les personnes vaccinées par des laboratoires approuvés par l'UE. Des certificats de vaccination doivent être présentés en anglais, russe ou estonien, et ceux qui ont eu le Covid-19 devront prouver qu'ils ne sont plus contagieux par le biais d'une attestation médicale. Néanmoins, certains citoyens venant de pays plus à risque doivent respecter une quarantaine de dix jours.

La situation est similaire en Géorgie qui autorise la venue de citoyens étrangers vaccinés par les deux doses. Les non-vaccinés sont tenus de présenter un test PCR négatif 72 heures avant le voyage et d'en fournir un autre sur place à leurs frais. En Islande, où la majorité des restrictions ont été levées, les citoyens de l'Union européenne vaccinés pourront, à partir du 1er mai, visiter le pays. Cette destination est de plus en plus prisée par les vacanciers en quête de dépaysement. La Pologne a levé ses restrictions fin décembre, et désormais, seul un certificat de vaccination est nécessaire. Même scénario en Roumanie depuis le 18 janvier avec une petite nuance : la deuxième dose doit avoir été administrée au moins dix jours avant l'arrivée sur le territoire.
 
Direction les Seychelles ?

Plus loin, plus exotique, on retrouve les Seychelles dans cette liste de destinations potentielles pour des vacances dressée par CNN. Il est possible de se prélasser sur ses magnifiques plages de sable fin sans se conformer à une quarantaine pour les personnes vaccinées. Un test PCR négatif est toutefois toujours à présenter à l'arrivée, en plus du certificat vaccinal. Les non-vaccinés doivent en outre rester à l'isolement pendant dix jours. L'objectif de l'île est de devenir le premier pays à avoir vacciné l'intégralité de sa population, après avoir reçu 50.000 doses des Émirats arabes unis. Le tourisme représente 65% du PIB du pays.

************************************************************************************

« Frais et local » : une seule et même plateforme pour tous les producteurs en vente directe

Recenser sur une même plateforme en ligne tous les points de vente à la ferme et les magasins de producteurs en France : c’est l’ambition du ministère de l’Agriculture, qui a lancé le 12 janvier le site « Frais et local ».   Renforcer la consommation de produits frais et locaux : pour le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, il en va autant de la santé publique que de la possibilité pour les agriculteurs d’améliorer leurs revenus en créant de la valeur. C’est ainsi que le ministre a annoncé le 12 janvier le lancement de la plateforme « Frais et local » permettant la mise en relation entre les consommateurs et les points de vente directe des producteurs.   Fruit d’un partenariat entre les chambres d’Agriculture et le ministère de l’Agriculture, « Frais et local » est ouvert à toutes les plateformes de vente directe de produits agricoles. « Nous avons souhaité unir nos forces pour offrir un point d'entrée unique aux consommateurs », explique le ministère. La crise du Covid-19 a vu naître un grand nombre d’acteurs digitaux, locaux ou nationaux, privés ou public, permettant la mise en relation entre producteurs et consommateurs. Des initiatives saluées par la profession mais dont la grande diversité peut aussi perdre les consommateurs. 

************************************************************************************

www.cocolis.fr › qu-est-ce-que-la-livraison-collaborative

La co-livraison de colis, c'est le fait d'utiliser en commun un véhicule afin de transporter des biens. ... ou une voiture auprès d'un particulier, pourquoi envoyer un colis ne serait pas aussi simple ? ... Nous avons donc imaginé et créé une plateforme de livraison collaborative facile à utiliser. ... Il se trouve loin de chez vous ?

************************************************************************************

Lips, enfin un réseau social sans censure ?

Alors que Facebook et Instagram interdisent la nudité et que les conditions d'utilisation de Twitter pourraient se durcir d'ici peu concernant les photos suggestives, un nouveau réseau social entend proposer aux internautes un espace garanti sans la moindre censure, et avec une grande bienveillance envers les travailleurs et travailleuses du sexe.

Les problèmes de censure sur les réseaux sociaux font débat depuis de nombreuses années. Sur Facebook et Instagram – qui appartient à Facebook – la position est claire : la nudité frontale est interdite. Pas question de montrer des parties génitales, ou encore, comble du sexisme, des tétons d'un corps féminin, parfois même en dessin. Résultat, on ne compte plus les posts qui ont été censurés, les comptes qui ont été bloqués, y compris lorsqu'ils avaient publié des photos pour la bonne cause, comme la lutte contre le cancer du sein, par exemple. La pornographie, elle, y est totalement interdite.

Du côté de Twitter, les choses sont un peu plus ouvertes. La nudité frontale est autorisée dans les publications, mais interdite dans les photos de profil ou dans les bannières de ces derniers. Dans ses conditions d'utilisation, la plateforme indique : "Nous comprenons que certaines personnes ne veulent pas être exposées à du contenu sensible, c'est pourquoi nous essayons de trouver un équilibre entre les personnes qui veulent en poster, et celles qui ne veulent pas les voir." Conséquence : les personnes qui souhaitent publier du contenu non-censuré (modèles, photographes, travailleurs et travailleuses du sexe, sites pornographiques...) doivent cocher une case dans les paramètres de leurs comptes, indiquant qu'ils comptent poster du contenu graphique, ce qui permettra d'afficher un message d'alerte pour les personnes ne souhaitant pas voir les contenus en question.

Lips, un réseau social sans la moindre censure ?

Toutefois, on ne compte plus le nombre de comptes de travailleurs et travailleuses du sexe qui ont été bloqués au cours des derniers mois. Pour les concerné·e·s, il s'agit d'une double peine : non seulement ils et elles sont une fois de plus invisibilisés, mais en prime, ils perdent tous les abonnements, tous leurs abonnés et toute leur visibilité, ce qui peut représenter un vrai coup dur pour leur profession. "Actuellement, les réseaux sociaux ne font pas de différence entre l'expression sexuelle et l'exploitation sexuelle", regrette Val Elefante, la community manager de Lips, dans une tribune publiée sur le site Medium.

Lips, c'est le nouveau réseau social lancé en juin 2020, dans une relative discrétion, mais qui commence à faire parler de lui. Pour cause : cette plateforme entend briser les tabous autour de la censure des corps dénudés des femmes, du travail du sexe et de l'invisibilisation des personnes issues de la communauté LGBTQIA+. Elle a été créée par des personnes qui se décrivent comme des artistes, des créateurs et créatrices issus de ces milieux marginalisés, et qui en avaient ras-le-bol de la censure et du harcèlement qu'ils et elles subissaient sur les plateformes mainstream. D'où l'idée de fonder une alternative à Instagram, qui ne serait pas basée sur les valeurs patriarcales, hétéros et cis-centrées des autres réseaux. Les travailleurs et travailleuses du sexe y sont par ailleurs les bienvenu·e·s, contrairement aux autres plateformes, même si Lips n’a pas vocation à être comparé à OnlyFans.

Lips, comment ça marche ?

Sur Lips, comme sur Instagram, les comptes peuvent être publics ou privés, réservés à ses abonnés. Au moment de s'inscrire, le site demande aux nouveaux adhérents de cliquer sur des hashtags qui les inspirent : body-posi, sex-posi, amour propre, queer, liberté d'expression, érotisme... Mais aussi les mots-clés qu'ils et elles ne préfèrent pas voir dans leur fil, comme la nudité, partielle ou totale, par exemple.

Quels que soient les contenus postés, la bienveillance fait en tout cas partie des fondamentaux du site : "Lips est une plateforme spécialement conçue pour les groupes marginalisés et sera toujours solidaire des groupes marginalisés", affirme la community manager, qui espère bien que le réseau pourra servir de havre de paix aux personnes qui ne trouvent plus leur place sur les réseaux mainstream. Reste à savoir si en fonction de son évolution, le site parviendra à conserver cette ligne directrice.

************************************************************************************

Crise : trois initiatives pour aider les jeunes à trouver du travail

"C'est très difficile de manière générale pour l'emploi et c'est sans doute particulièrement difficile pour les jeunes. En matière d'emploi, l'année 2020 a été une année terrible." Les mots sont d'Alexandre Viros, président France d'Adecco, et décrivent une situation fortement dégradée par la crise du coronavirus. Si les jeunes de moins de 30 ans pâtissent d'une conjoncture particulièrement délicate en ce début d'année 2021, il existe pourtant des dispositifs directs ou indirects qui permettent à des milliers d'entre eux de retrouver du travail, comme le détaillent les différents invités de La France bouge sur Europe 1, mercredi.

Les 15.000 "CDI apprenants" d'Adecco

C'est un dispositif annoncé mi-octobre sur Europe 1 : Adecco France veut recruter 15.000 CDI apprenants d'ici à la fin de l'année 2021. Trois mois après le lancement officiel, pas moins de 3.000 CDI ont trouvé preneurs, explique Alexandre Viros, président France d'Adecco. "Un tiers d'entre eux ont moins de 26 ans." Il reste donc 12.000 emplois à pourvoir d'ici à décembre.

La particularité du "CDI apprenant" proposé par Adecco est qu'il permet au salarié d'être formé à des métiers qu'il n'a pas exercés par le passé, pour répondre à une demande d'entreprises dans ces domaines-là. Par exemple, un technicien du secteur aéronautique près de Toulouse pourra être formé au métier de technicien fibre optique et retrouver des missions pour lesquelles Adecco est un intermédiaire.

La plateforme "Un jeune, une solution"

L'automne dernier a vu naître une autre initiative, spécifiquement destinée aux plus jeunes. Lancée le 19 novembre, la plateforme "1 jeune, 1 solution" regroupe les offres d'emploi, de formation et de volontariat près de chez soi. "Aujourd'hui, il n'y a plus de 65.000 offres d'emploi qui sont présents sur la plateforme", assure Benjamin Ducousso, cofondateur de Wizbii, créateur et opérateur de la plateforme.

" À peu près 600.000 jeunes sont déjà passés par la plateforme 1 jeune, 1 solution "

Les autres chiffres montrent que deux mois après son lancement, la plateforme est très consultée : "À peu près 600.000 jeunes sont déjà passés par la plateforme, plus de 100.000 jeunes ont été redirigés vers un emploi, 60.000 jeunes ont été dirigés vers une formation et 30.000 jeunes ont été redirigés vers un service civique", égrène l'entrepreneur.

Veolia propose 1.000 emplois en CDI

Comme Veolia l'annonçait en novembre, le géant du traitement de l'eau et des déchets veut recruter 1.000 nouveaux CDI, "plus les alternants, partout sur le territoire et tout type de formation", abonde Estelle Brachlianoff, directrice générale adjointe de Veolia, chargée des opérations.

La dirigeante insiste sur la multiplicité des profils que le groupe veut recruter, à savoir "des BTS, des CAP, des diplômés de licence professionnelle ou même rien". L'entreprise propose "des contrats d'alternance et d'apprentissage, dans lesquels on fait des formations diplômantes. Ça veut dire qu'à l'issue d'un contrat d'apprentissage chez Veolia, on vous offre un CDI. Mais par ailleurs, vous avez le diplôme qui vous permet aussi de continuer à évoluer dans votre formation."

Élèves solidaires, une plateforme d'entraide pour les jeunes

Avant le marché de l'emploi, il y a les enseignements secondaire et supérieur. Pour permettre aux élèves et aux étudiants de trouver des réponses dans divers domaines de leur cursus, Jules Simiand-Brocherie, 18 ans, a fondé Élèves Solidaires, une plateforme d'entraide à destination des jeunes de la troisième aux études supérieures.

"C'est une plateforme qui est articulée autour de trois principales rubriques : la rubrique Documents, qui regroupe des devoirs et des fiches postées par les élèves eux-mêmes ; la rubrique Forum, dans laquelle les élèves peuvent discuter sur tous les sujets possibles, comme l'orientation et l'aide aux devoirs ; la rubrique Chat, qui est une messagerie instantanée qui permet aux élèves de parler en privé entre eux", détaille le jeune entrepreneur. "Le processus d'entraide fonctionne très bien, car 15.000 élèves ont déjà rejoint l'aventure et la croissance est exponentielle."

************************************************************************************

Eau en bouteille ou du robinet : ça change quoi pour la santé ?

Faut-il se méfier de l'eau du robinet ? L'eau en bouteille est-elle vraiment meilleure pour la santé ? Nous faisons le point l'expert Jean-François Munoz.

Vous le savez : si l'eau du robinet et sa cousine embouteillée se ressemblent, elles ne sont pas les mêmes. Principalement parce que la première circule dans nos canalisations, quand la seconde (ou plutôt les secondes, puisqu'il faut distinguer les eaux de source des eaux minérales naturelles) est directement captée près de sa source.

Mais comme l'explique Jean-François Munoz, directeur du laboratoire d'hydrologie à l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses), elles ont en commun leur grande qualité dans l'hexagone : "En France comme dans la plupart des pays, nous n'avons pas le choix de la qualité ou du distributeur. On ne peut pas, comme avec l'électricité ou le gaz, changer de fournisseur pour avoir un autre produit ou un autre prix. Cela impose d'avoir une qualité la plus commune et la mieux protégée. Le produit est très contrôlé, dans un cadre qui relève de la responsabilité de l'État et des maires de communes."

Pourtant, de nombreux Français semblent en douter, la consommation d'eau du robinet étant en baisse depuis une quinzaine d'années (chaque Français consomme environ 150 litres d'eau par jour aujourd'hui, contre 164 litres en 2004). Un constat en partie expliqué par une conscience écologique grandissante, mais aussi une méfiance vis à vis de ce produit que certains jugent nuisible pour leur santé. Un préjugé qu'il est bon de balayer, selon Jean-François Munoz, l'eau du robinet est désinfectée. "Elle est chlorée car on ne peut donc pas garantir - sans désinfection -  sa qualité microbiologique entre l'usine de traitement, le captage et le robinet." Et ce même si "d'une région à l'autre, et en fonction de la ressource utilisée pour produire de l'eau potable, la qualité varie. Mais dans certaines limites. On ne peut pas fournir n'importe quelle eau. Dans la vie courante, l'eau du robinet est tout à fait suffisante pour couvrir les besoins en hydratation."

Le goût des eaux

Reste un problème : celui du goût parfois désagréable de cette fameuse eau du robinet, qui pourrait bien être à l'origine du scepticisme de certains. Et ce goût, "c'est celui du chlore qui réagit avec le peu de matières organiques qu'il y a dans l'eau ou les réseaux, explique l'expert de l'Anses. Mais il s'agit de composés très volatils. Si on laisse s'aérer l'eau naturellement, dans une carafe à l'air libre ou dans le frigo pendant 30 minutes, cela permet d'évacuer ces composés." Autre solution : "Absorber ces composés avec des matières attractives. Et la matière la plus efficace, c'est le charbon actif. Il existe aujourd'hui différents produits qui en contiennent."

Certaines eaux minérales naturelles ont des vertus thérapeutiques

Toutefois, si vous pouvez bel et bien continuer à boire de l'eau du robinet sans risques, cette dernière se contente de vous hydrater (ce qui est déjà bien), quand certaines eaux en bouteille affichent des avantages supplémentaires pour la santé : "Pendant de nombreuses années, l'eau minérale naturelle, du fait de ses effets thérapeutiques, a vraiment été considérée comme un médicament et gérée comme tel par l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament", rappelle Jean-François Munoz, avant de préciser que l'on trouve ainsi "certaines eaux très salées qui comportent des minéraux qui permettent, sous contrôle médical, d'augmenter la diurèse (la production de l'urine, ndlr.). Ou encore des eaux très sulfatées qui sont très laxatives et indiquées pour les gens qui ont des problèmes de constipation."

Et ce n'est pas tout : "quand on fait du sport, qu'on transpire beaucoup et qu'on élimine beaucoup de sels minéraux, cette eau est un bon moyen de compenser les pertes." Celle du robinet, a contrario, est suffisante lorsqu'elle est "complétée par une alimentation saine et équilibrée qui apporte ces éléments nécessaires."

************************************************************************************

Lyon : Toile en coton bio, semelle en caoutchouc naturel... Il créé des baskets zéro plastique

David Chapon, créateur lyonnais de la marque Wilo, commercialise des baskets végétales, faites avec du coton bio et du lait d'hévéa

Les baskets végétales créées par Wilo, marque lyonnaise. © E. Frisullo / 20 Minutes Les baskets végétales créées par Wilo, marque lyonnaise. MODE RESPONSABLE - David Chapon, créateur lyonnais de la marque Wilo, commercialise des baskets végétales, faites avec du coton bio et du lait d'hévéa.

La livraison des précommandes, prévue en mars dernier, a été retardée par le confinement du Printemps. Mais en dépit de ce contexte sanitaire et économique compliqué, David Chapon a tout de même réussi le lancement de ses centaines de premiers modèles qui se sont vendues sans difficulté ces derniers mois. Un signe encourageant pour ce jeune entrepreneur Lyonnais qui s’est lancé le défi, il y a deux ans, de créer une basket « zéro plastique » fabriquée uniquement à partir de matières végétales. Ce pari osé s’est concrétisé ces derniers mois avant le lancement de ses chaussures Wilo, made in France, et totalement écolos.  Lorsqu’il s’est lancé dans la mode responsable après sept années passées chez Schneider Electric, David Chapon, expert en économie d’énergie de 32 ans, a décidé de s’attaquer à l’un des symboles du consumérisme : la basket. « J’étais dans une démarche écologique maximale et sans compromis. Je ne voulais ni produits animaux, ni matières synthétiques, ni plastique », souligne le Lyonnais, qui a derrière lui une formation dans le commerce et l’ingénierie.

Le seul atelier à faire des semelles en lait d’hévéa

Son concept en tête, le jeune entrepreneur s’est rendu au Portugal, devenu le champion de la chaussure, pour trouver un fabricant, mais est revenu bredouille, ne trouvant pas d’entreprises collant parfaitement à ses aspirations écologiques. C’est finalement à moins d’une centaine de kilomètres de Lyon qu’il a trouvé chaussure à son pied. « J’ai découvert cette société familiale Reltex, labellisée entreprise du patrimoine vivant et inscrite à l’Unesco. C’est le seul atelier au monde capable de faire des semelles en caoutchouc naturel, à partir de lait d’hévéa », explique David Chapon.

Une production confidentielle

Côté commercialisation, l’engouement du public aussi est au rendez-vous, avec 500 pré commandes réalisées au lancement pour un objectif de départ de 150. « Le plastique est présent partout dans notre quotidien, dans la mode, en particulier dans les baskets. Ces microparticules ont des conséquences dramatiques pour notre santé et notre environnement », poursuit le jeune homme dont la démarche séduit. « Les gens veulent de plus en plus de l’écolo et du durable. Nos clients sont des gens sensibilisés au made in France et à l’écologie », ajoute l’entrepreneur.   Les sneakers, bleues, blanches ou rouges, se vendent via internet du 35 au 47. « Ce sont des baskets réparables et nettoyables qui vont durer, souligne le jeune homme, dont les chaussures sont vendues 169 euros. Ce produit n’a pas vocation à être fabriqué en grande quantité. Nous voulons juste atteindre le seuil de rentabilité avec un prix acceptable ». Une fois commandés, les modèles peuvent être livrés sous quinze jours via Atelier sans frontière, une entreprise d’insertion de public fragilisé basé à Paris.  Wilo, qui s’active pour assurer les commandes de Noël, devrait lancer une levée de fonds en 2021 pour se développer.

************************************************************************************

Santé : la consommation de produits mal classés au nutri-score augmente la mortalité

Un petit logo accompagné d'une lettre A, B, C, D ou avec un dégradé de couleur, du vert au rouge. Le nutri-score mis en place il y a trois ans fait désormais référence, même si son affichage sur les produits alimentaires n'est pas obligatoire. Jeudi, une étude française de l'Inserm, de l'Inra et du CNAM et de la Sorbonne Paris-Nord mettent en évidence une augmentation de la mortalité quand on consomme des produits classés rouge...

Étude sur un demi-million d'européens

Grace à des questionnaires détaillés, ces chercheurs ont étudié les menus de 500.000 européens, dans 10 pays, sur 17 ans. Ils les ont passé au crible de la classification nutri-score, donc de vert à rouge. Ils les ont ensuite comparé à l’état de santé des consommateurs. Résultat : les chiffres sont formels. Les amateurs d'aliments classés rouge ou orange ont plus de maladies chroniques ou de cancers, et vivent moins longtemps que les autres.

Mortalité en hausse de 7%

"Les personnes qui consomment des aliments de moins bonne qualité nutritionnelle vont avoir une mortalité augmentée d'environ 7%", raconte ainsi au micro d'Europe 1 Mélanie Deschazaux, chercheuse a l’INSERM. "Et ce que l'on entend par peur des aliments moins bien notés, cela va être des aliments qui vont être riches en énergie, riches en sel, riches en sucre, en acides gras saturés et plutôt pauvres en fibres, fruits et légumes ou en protéines."

L’étude confirme donc scientifiquement l'efficacité du nutri-score, logo en couleur qui n'est pourtant présent aujourd'hui que sur 15 % à 20 % des produits alimentaire, car il est facultatif. Cette étude pourrait peut-être changer la donne, et contribuer a le rendre obligatoire au moment de l'harmonisation européenne en 2022.

************************************************************************************************************************

Cosmétiques : 60 millions de consommateurs épingle plusieurs produits du quotidien

Certaines marques sont très connues, comme Dior, l'Oréal, ou Carrefour. La revue 60 millions de consommateurs épingle ce jeudi plusieurs cosmétiques, dans une étude portant sur 86 produits.

Elle dénonce la présence de substances potentiellement cancérogènes ou de métaux lourds dans ces produits du quotidien. 

Comment bien choisir ses cosmétiques pour éviter les produits néfastes voire toxiques ? Dentifrices, crèmes et gels de douche, vernis à ongle, crèmes hydratantes, fonds de teint, mousses à raser... La revue 60 millions de consommateurs a mené une enquête publiée jeudi 27 août.   Dans chacune de ces catégories, le magazine édité par l'Institut national de la consommation note les produits sur une échelle de A "sans réserve d'utilisation" à E ("utilisation fortement déconseillée, produit contenant trop de substances problématiques") en fonction des ingrédients affichés sur l'emballage et de l'impact de ces derniers sur la santé (70% de la note) et sur l'environnement (30%).

Conséquences néfastes sur l'organisme

"Il ne faut pas affoler les gens", précise à l'AFP la chef de la rubrique Santé - Cosmétique du magazine, Adelaïde Robert, "en cas de risque avéré et immédiat pour la santé on n'aurait pas ces produits sur le marché". Il s'agit plutôt de signaler des produits dont une utilisation régulière et sur une longue période peut avoir des conséquences néfastes sur l'organisme.

A chaque catégorie de produits cosmétiques étudié, ses ingrédients problématiques. Pour les crèmes hydratantes, il s'agit par exemple des polymères, dont la fabrication est très polluante, ou des colorants dits azoïques, dont certains "sont potentiellement cancérogènes en plus d'être sensibilisants et irritants", écrit le magazine. 
Certains produits de douche, de marque Carrefour, Dop et Weleda, contiennent de la coumarine, "suspectée d'être cancérogène-mutagène-reprotoxique", ou du Lilial (butylphényl méthylpropional), présent dans la crème Dove, "toxique pour la reproduction".  Certains dentifrices, "de marque Oral B, Sanogyl, Sensodyne, Signal, Vademecum ou Zendium", présentent quant à eux des traces de métaux lourds, comme le zinc et l'étain, "toxiques", explique le magazine. Ou du dioxyde de titane, qui "peut contenir des nanoparticules et est soupçonné d'être cancérogène".

"Pousser les industriels à faire mieux"

Globalement, le magazine appelle les consommateurs à repérer dans les listes d'ingrédients ceux à éviter autant que possible, comme le butylcarbamate d'iodopropynyle, allergisant, ou l'EDTA, irritant et "surtout très polluant pour l'environnement".
"L'idée de ces évaluations, c'est de pousser les industriels à faire mieux, parce qu'on voit bien que dans chaque famille de produits, il y en a qui s'en sortent bien" en proposant des produits expurgés de ces ingrédients problématiques, conclut Adélaïde Robert.

************************************************************************************************************************

Kit de nettoyage  Crochet Safe companion multifonctions

 

Kit de nettoyage Metronic Crochet Safe companion multifonctions

 Produit neuf. Si vous voulez le commander , envoyer un message sur Commentaires ou sur contact ...

  • Un crochet multifonctions (ouvrir des portes, composer son code, appeler l'ascenseur...)
  • Une surface de contact 4000 fois moins importante qu'avec le doigt
  • Une fabrication 100 % Française

Description

Ce crochet multifonctions va pouvoir vous accompagner au quotidien dans toutes vos activités (ouvrir des portes, composer son code, allumer la lumière, appeler l'ascenseur...) sans prises de risques.
Grâce au crochet ne touchez plus rien directement avec votre main et bénéficiez d'une surface de contact 4000 fois moins importante avec le crochet plutôt qu'avec votre doigt.
Produit en Inox 304L conforme aux normes alimentaires, cette matière est inoxydable et inaltérable. Vous pourrez donc facilement et sans crainte nettoyer ou désinfecter ce crochet.
Ce crochet multifonctions est entièrement recyclable et à 100 % fabriqué en France.
Vous pourrez aisément transporter votre Safe Companion en le rajoutant à votre porte-clés.
Respectez les gestes barrières, protégez-vous et protégez les autres.

************************************************************************************************************************

Le produit magique fait maison pour nettoyer toutes les surfaces

Ce dont vous avez besoin pour faire votre produit nettoyant

  • 30 cl de vinaigre blanc

  • 15? cl de ?liquide vaisselle

  • 1 contenant de 75 cl avec un bouchon à spray

  • 1 entonnoir

La recette du produit nettoyant

1. Versez le vinaigre blanc dans un bol.

2. Mettez-le à chauffer au micro-ondes pendant 1 minute.

3. Une fois bien chaud, versez le vinaigre blanc dans le contenant à spray à l'aide de l'entonnoir.

4?. Ajoutez le liquide vaisselle.

5?. Mélangez doucement en faisant tourner le liquide à l'intérieur du contenant à spray.

Votre produit magique est prêt. Il vous suffit maintenant de le vaporiser sur la surface à nettoyer. Laissez ensuite agir pendant 30 minutes puis passez un coup d'éponge sur la surface. Pour finir, rincez à l'eau tiède. Votre maison sera d'une propreté éclatante !

************************************************************************************************************************

Bon pour le cerveau, pour combattre le stress et l'ennui, le puzzle est la meilleure activité du moment

Vous ne lui aviez plus accordé un regard depuis des années, mais ce puzzle des plus beaux monuments de France pourrait bien sauver votre confinement (et votre cerveau !).   Possédant de nombreux bienfaits, cette activité un brin désuette serait l’une des meilleures à pratiquer durant le confinement (et au-delà). Et ce, à tous les âges de la vie.

Une activité adaptée à tous les âges

Il existe des puzzles adaptés à tous les âges. Les plus jeunes pourront assembler quelques grosses pièces aux motifs de leurs petits héros préférés, quand les plus grands pourront se frotter aux casse-têtes de quelques milliers de pièces. La bonne nouvelle, c’est que le puzzle est bénéfique à tous les âges de la vie et qu’il en existe pour tous les goûts. Il est aussi l’occasion d’un agréable moment de partage entre les différents membres de la famille et renforce la cohésion intergénérationnelle.

Le puzzle améliore les capacités cognitives

D’après une étude clinique réalisée en 2019 par l’université d’Ulm, en Allemagne, faire un puzzle mobilise de nombreuses capacités cognitives dès le plus jeune âge et permet de les conserver jusqu’à un âge avancé.  Chez les plus petits, le puzzle agit sur le développement de l’attention et de la mémoire, muscle la capacité logique, développe l’intelligence visuelle et spatiale mais renforce également l’estime de soi, une fois la tâche ardue réalisée avec succès.  Pour les plus âgés, “cela peut représenter un facteur de protection contre l’altération des fonctions mentales à un âge mûr, surtout si on fait des puzzles durablement et régulièrement, et pas seulement de temps à autre”, explique Patrick Fissler, chercheur en neurologie en charge de l’étude.

Le puzzle, un véritable anti-stress

Parce qu’il demande une grande concentration, le puzzle permet de focaliser son esprit sur autre chose que ses propres pensées et cogitations. L’assemblage de pièces peut même s’apparenter pour certains d’entre nous à une véritable méditation qui procure dans le même temps une vraie satisfaction.  Un effet que confirme Iris Kolassa, docteure à l’Université d’Ulm : “Faire un puzzle semble être pour beaucoup de personnes, une stratégie de ‘déconnexion’ leur permettant de se détendre”.  D’ailleurs, une étude de l’université de Yale, observe que le puzzle est également un excellent moyen de “soulager du stress dû à une utilisation prolongée de l’ordinateur. Après une pause puzzle, nous pouvons retourner au travail avec l’esprit et le regard plus frais”. Idéal donc pour s’évader lors de la pause déjeuner ou se détendre après une longue journée de télétravail.

Le puzzle, une activité à bas coût qui offre une vraie déconnexion

Pouvant être pratiqué seul, en couple ou en famille, le puzzle ne réclame qu’un petit bout de table ou un sol pas trop inconfortable pour être assemblé. Il est possible d’en trouver en ligne à tous les prix (même si en ce moment, de nombreux modèles sont en rupture de stock !) et cela peut occuper de longues heures, voire plusieurs jours.

Président de la Fédération Jouet Puériculture et Directeur Général de Ravensburger, Florent Leroux résume ainsi : “Les divertissements et les casse-têtes sont des activités ludiques peu coûteuses et qui retrouvent un regain d’intérêt notamment chez les jeunes adultes”.  L’occasion de débrancher quelques instants de la surexposition aux écrans et d’appuyer sur pause dans cette ambiance un brin anxiogène.

************************************************************************************************************************

"Marc Gyver", l'inventeur périgourdin d'une voiture solaire, dans "Grands Reportages" sur TF1

Marc Neycenssas, un habitant d'Agonac en Dordogne, a créé une voiture électrique qui peut se recharger à l'énergie solaire.

La voiturette de Marc Neycenssas dénote dans la circulation.
La voiturette de Marc Neycenssas dénote dans la circulation. © Radio France - Olivier Chauve

niVoilà plusieurs années que Marc Neycenssas peaufine ses créations, à l'arrière du Café de la Place que tiennent ses parents, à Agonac, en Dordogne. Il a déjà mis au point sa propre guitare électrique, un vélo à moteur ou encore une trottinette électrique surpuissante. Le jeune homme présente ses inventions en vidéo sur YouTube sous le pseudo Marc Gyver. Pour sa dernière création, une voiturette électrique capable de se recharger à l'énergie solaire, une équipe de TF1 a suivi l'aventure pour l'émission "Grands Reportages". 

Pour construire sa voiturette, Marc a utilisé des pièces accessibles à tous : des roues de vélos avec chacune un moteur intégré, une direction construite avec des morceaux de vélos pour enfants ou encore un châssis en tubes d'acier. Et sur le toit, deux petits panneaux solaires qui permettent de recharger la batterie. _"_Les panneaux solaires permettent de me faire gagner 30% d'autonomie en roulant mais ne permettent pas d'alimenter à 100% le véhicule", explique le créateur de la voiturette. Avec ses 4 batteries, le véhicule atteint 80 kilomètres d'autonomie assure Marc Neycenssas, "et jusqu'à 105 kilomètres avec du soleil", complète-t-il. 

Chaque roue de la voiturette de Marc Neycenssas intègre un petit moteur électrique. - Radio France

Chaque roue de la voiturette de Marc Neycenssas intègre un petit moteur électrique. © Radio France - Olivier Chauve

************************************************************************************************************************

Comment dégonfler du ventre en 2 jours ?

Ballonnement, gonflement, douleur… Ces maux de ventre peuvent être plus que pénibles à vivre. D’autant plus s’ils surviennent quotidiennement. Quels aliments éviter et quelles astuces naturelles adopter ? La nutritionniste et diététicienne Alexandra Murcier nous donne ses conseils pour dégonfler du ventre rapidement.

Il y a généralement deux raisons au ballonnement du ventre et il est important de déterminer dans quel cas de figure on se trouve avant de mettre en place notre stratégie anti-ballonnement.  Première possibilité : le ventre gonflé suite à des problèmes digestifs. La seconde ? A cause d’un excès de masse grasse. Comment savoir dans quelle situation se trouve-t-on ? En observant son ventre au réveil. « S’il est relativement plat et qu’on n’est pas du tout ballonnée mais qu’il gonfle au fil de la journée, c’est vraisemblablement dû à un problème digestif », nous explique la nutritionniste Alexandra Murcier. Sinon, on essaye de suivre un rééquilibrage alimentaire (pauvre en sels, en sucre et en gras) et de se mettre au sport (avec pas mal de cardio) afin de brûler un max.

Pour tous les problèmes de digestions et de ventre ballonné, il existe des solutions pour dégonfler rapidement :

Dégonfler du ventre en changeant son alimentation

On peut avoir un ventre ballonné à cause d’une alimentation trop riche en aliments fermentescibles (fruit, légumes) ou à cause d’une sensibilité particulière à certains aliments (parfois même selon leur mode de cuisson). Il est possible également que cela soit dû à une consommation excessive en boissons gazeuses. Plus rarement, cela peut traduire une intolérance au gluten ou au lactose par exemple.

« De manière générale, il peut être intéressant d’instaurer un régime pauvre en Fodmaps responsables de fermentation et donc de gonflement », nous prévient l’experte. Les Fodmaps sont des familles de sucres difficiles à assimiler. Parmi les aliments riches en Fodmaps on compte l’abricot, la cerise, le chou, le fromage frais ou encore les légumes secs (lentilles, pois chiches…).

6 conseils à suivre chaque jour :

-éviter de consommer des fruits en fin de repas

-éviter les repas trop lourds

-éviter les chewing-gums

-éviter les aliments frits

-privilégier les fruits et légumes cuits aux crus

-prendre le temps de mastiquer et de manger lentement (on pose sa fourchette entre chaque bouchée)

Dégonfler du ventre : le point sur les boissons

On met de côté les boissons gazeuses et on boit de l’eau en dehors des repas. Surtout pas à la paille car cette mauvaise habitude, comme le chewing-gum, fait ingérer plus d’air. Le thé vert a l’avantage de faciliter le transit, en plus d'avoir un effet détox non négligeable. Attention aux jus de fruits. S’ils n’ont pas de conséquence directe sur les ballonnements (à moins d’être intolérant à l’un des fruits contenus dans la boisson) car il n’y a plus de fibres dans les jus pressés et industriels, ils favorisent la prise de poids. Leur index glycémique très élevé n’est vraiment pas l’idéal pour la silhouette ainsi que pour la santé. Quant à l’alcool, il irrite l'intestin. On l'évite au maximum, y compris les mal-nommés « digestifs ».

Dégonfler du ventre grâce au sport

Il est nécessaire de renforcer les sangle abdominale grâce à des exercices de gainage afin d’améliorer la digestion. On se met aux sports qui musclent en profondeur comme le yoga et le Pilates.

Dégonfler du ventre de manière naturelle

Souvent conseillé lors d’une intoxication alimentaire, le charbon végétal est efficace pour améliorer la digestion. Attention, si l’on a besoin d’en prendre tous les jours, c’est que l’on n’a pas réglé la source du problème qui se trouve sans doute dans notre alimentation.

Ventre gonflé et douleur : que faire ?

Un ventre gonflé accompagné de douleurs peut être le signe d’une intolérance à un aliment ou à un groupe d’aliments. La nutritionniste nous explique : « Il est important dans ce cas d’être suivi par un professionnel de santé afin d’identifier le problème grâce à un régime d’exclusion sur les aliments qui provoquent potentiellement une intolérance ».

Ventre gonflé et gaz : que faire ?

Un ventre gonflé et accompagné de gaz est souvent le signe d’une sensibilité particulière aux aliments fermentescibles. Dans ce cas, il faut instaurer un régime pauvre en Fodmaps.

Ventre gonflé au réveil : que faire ?

Si l’on se sent ballonnée au réveil et parfois constipée, il est important d’alléger le repas du soir et d’adopter une alimentation plus riche en fibres afin de stimuler le transit intestinal. Parmi les aliments les plus riches en fibre, on compte ceux à base de céréales complètes, les fruits à coques et les fruits secs, les légumineuses, les fruits et les légumes.

Remerciements à Alexandra Murcier, diététicienne-nutritionniste,  alexandramurcier.com 

************************************************************************************************************************

Pourquoi vous ne devez pas dormir en chaussettes

Alors que les températures diminuent, les plus frileux ont ressorti les grosses chaussettes pour affronter le froid sous la couette. Mauvaise idée si vous comptiez améliorer la qualité de votre nuit.

Au demeurant très satisfaisant, le port des chaussettes sous les draps s'avère être une véritable erreur. Si bon nombre d'entre nous pense qu'avoir les pieds au chaud aide à passer une bonne nuit, certains spécialistes semblent affirmer le contraire, et rappellent que s'assurer un sommeil récupérateur tient à davantage de choses qu'au simple fait de recouvrir ses pieds. 

Réguler sa température

Alexandre Aranda, neurologue et médecin du sommeil l'affirme : "des études montrent que pour mieux dormir, il faut même sortir le pied du lit. Cela permet de baisser ou réguler la température du corps, comme le font les bébés, qui ont souvent un pied ou une main dehors", commente le spécialiste.    En réalité, les chaussettes peuvent améliorer l'endormissement et la qualité du sommeil, si elles sont portées avant d'aller se coucher. Le froid, tout comme le bruit ou la lumière, est une "nuisance perçue comme un danger pour le corps", indique le médecin. Ce dernier conseille donc d'enfiler ses chaussettes "30 à 90 minutes avant d'aller au lit".   L'explication est simple. Comme dit plus haut, pour s'endormir correctement, la température du corps doit être régulée. Pour ce faire, l'organisme diminue sa température intérieure, mais augmente celle des extrémités. La chaleur des pieds ou des mains va "dilater les vaisseaux sanguins et permettre ainsi la perte de température. Si la chaussette n'est pas respirante, la température ne baissera pas", explique Alexandre Aranda. Et voici pourquoi il est plus difficile de s'endormir avec des pieds glacés.

Préparer sa nuit dans les meilleures conditions

Pour s'endormir rapidement et optimiser la qualité de sa nuit, il est surtout primordial de soigner les quelques heures qui précèdent le coucher et d'avoir une bonne hygiène de sommeil. Sans surprise, le médecin rappelle ainsi qu'il est essentiel de s'éloigner des "stresseurs de journée", comme le travail, les écrans, les idées négatives, et d'opter pour de la "relaxation, ou la remémoration sensorielle de moments agréables de la journée, ou de la lecture apaisante."      Attention également à ne pas dîner (et/ou pratiquer une activité sportive) trop tard le soir. "Ces deux facteurs augmentent la température corporelle, décalent voire bloquent ainsi l'endormissement", indique Alexandre Aranda. L'idéal pour la nuit est de dormir dans une "chambre plutôt fraîche (entre 16 et 19°C), avec une couette ou un drap seul, adaptée en fonction des saisons", conseille le spécialiste.

************************************************************************************************************************

Dépression : les cinq signes qui doivent alerter

Fatigue, tristesse, insomnies… Quels sont les symptômes les plus courants de la dépression et comment les reconnaître ? La Journée mondiale de la santé mentale du 10 octobre est l’occasion de faire le point sur cette maladie.

Simple coup de blues ou véritable dépression ? Plusieurs symptômes spécifiques permettent d’identifier cette maladie. Quels sont ces signes d’alerte à repérer ?

  • Une tristesse intense

La dépression est souvent associée à un fort sentiment de tristesse. Mais il faut différencier une tristesse passagère d’une tristesse dépressive. "Un élément important est que la dépression est une maladie dont les caractéristiques sont trompeuses, car elles ressemblent à des émotions « normales »" rappelle le docteur Pierre-Michel Llorca, psychiatre au CHU de Clermont-Ferrand. "Tout le monde sait ce qu’est être triste. Mais chez la personne déprimée, il est impossible de moduler cette émotion" poursuit-il.

Ainsi, "quand on est un peu triste et qu’un proche nous propose de sortir, cela peut aider. Mais quand on est en dépression, c’est impossible à dépasser, ce qui entraîne souvent un sentiment d’incompréhension de la part de l’entourage" selon le docteur Llorca.

Plus que la tristesse en elle-même, c’est donc surtout "l’absence de modulation qui doit alerter" insiste le spécialiste.

  • Une variation de poids

Que ce soit une prise de poids ou une perte de poids, ce symptôme peut être associé à une dépression si aucune autre cause n’est identifiée.

"Dans 70% des cas, la variation de poids liée à la dépression est une perte de poids expliquée par à une perte d’appétit" note le docteur Llorca. "Les 30% restants correspondent à une hyperphagie et donc à une prise de poids" ajoute-t-il.

  • Un trouble du sommeil

Nuits agitées, insomnies, fatigue extrême ou envie de dormir permanente sont des symptômes possibles de la dépression. Ils peuvent s’accompagner d’une baisse d’énergie et d’une difficulté à se concentrer.

"Le plus souvent, les troubles du sommeil affectent la deuxième moitié de la nuit chez les personnes dépressives" précise le docteur Llorca. "Elles se réveillent donc très tôt, vers 4 ou 5 heures du matin et ce réveil s’accompagne d’idées tristes et d’anxiété." 

  • Une perte d’intérêt

Les personnes déprimées ressentent une baisse voire une absence d’intérêt pour les activités qui, d’habitude, leur plaisent. "Ce peut être faire du sport mais aussi une simple promenade ou aller au cinéma" détaille Pierre-Michel Llorca. Il peut également s’agir d’une difficulté à s’alimenter et d’une perte générale de goût, toujours sans modulation.

  • Des idées noires ou suicidaires

Les formes les plus sévères de dépression s’accompagnent d’idées noires, suicidaires, voire de tentatives de suicide. "Ces idées sont plus fréquentes chez les sujets déprimés que dans la population générale mais beaucoup de sujets déprimés n’ont pas d’idées suicidaires" tempère le docteur Llorca.

Et souvent, "la personne en dépression a été en contact avec un professionnel de santé qui n’a pas identifié ces idées suicidaires" car "certains médecins redoutent encore que poser la question puisse entraîner ces idées". Ce n’est pourtant pas le cas, "alors que ne pas poser la question fait qu’on passe à côté", déplore le psychiatre.

Seul un médecin pourra établir un diagnostic fiable et précis en identifiant ces symptômes, mais aussi leur intensité et leur durée. Car la persistance de ces symptômes dans le temps – minimum 15 jours de maintien constant de ces symptômes – est aussi une caractéristique majeure de la dépression.

************************************************************************************************************************

FRIMOUSSE a rejoint le paradis des animaux

P1010407

******************************************************************************************************

À Noël, pourquoi et comment faire des cadeaux «made in France»

Acheter français pour Noël pourrait «sauver 30.000 emplois», estime Mounir Majoubi qui relance une vitrine en ligne des PME françaises. D'autres initiatives aident ceux qui le souhaitent à offrir français.

Les cadeaux made in France devraient être plus nombreux dans la hotte du père Noël cette année. Les Français se disent en effet attentifs à la provenance de leurs biens : depuis l'épidémie de Covid, 64% estiment avoir augmenté leur consommation de produits français, selon un sondage OpinionWay pour l'agence Insign, et 67% affirment même être prêts à payer plus cher pour en acquérir. Des initiatives se développent pour accompagner et encourager ce mouvement.

NoelPME.fr

À l’image de la plateforme NoelPme.fr, relancée cette année par le député Mounir Mahjoubi et le président de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) François Asselin. «C’est la troisième année que nous lançons ce site et cette année, le trafic est plus important, avec plus de 100.000 pages vues en 24 heures, contre 300.000 sur la saison des fêtes l’an passé», indique l'ex-secrétaire d'État au numérique. Côté entreprises aussi, la plateforme séduit et le nombre d’inscrits ne cesse de croître. «La première année, en 2018, quelques dizaines d’entreprises s’étaient inscrites sur le site. Cette année, en seulement quelques jours, nous comptons déjà près de 500 PME. Notre objectif est d’avoir au moins 1000 sociétés», indique de son côté François Asselin.

Le but de la plateforme est de sensibiliser les Français aux enjeux du made in France. «Nous souhaitons redire aux Français que pour Noël, où les achats ne sont pas de première nécessité, il est possible d’acheter français et de soutenir l’artisanat et le savoir-faire d’entreprises qui paient leurs impôts en France. On veut encourager ces réflexes», explique Mounir Mahjoubi. L'achat de biens conçus dans l’Hexagone pourrait «sauver 30.000 emplois», précise le parlementaire. «À Noël, plus de 20 milliards d’euros sont dépensés pour des cadeaux. Si on privilégie les entreprises qui génèrent du chiffre d’affaires et paient leurs impôts en France, les effets sur l’emploi sont importants», explique l’élu du 19e arrondissement de Paris.

Ainsi, le site souhaite «offrir de la visibilité aux petites entreprises, être une vitrine pour Noël. Une sorte d’Amazon des produits locaux», indique Mounir Mahjoubi, avec un service gratuit pour les sociétés partenaires. «La plateforme est un moyen pour nous d’être visibles auprès de potentiels clients sur toute la France», confirme Agnès Barouh, créatrice de Tisac, qui conçoit des petits sacs à main «à 90% faits en France». «Pour une petite entreprise comme la mienne, c’est très important car cette année nous n’avons pu participer à aucune foire, ni aucun salon et le manque à gagner est énorme. J’espère me rattraper un peu pendant les fêtes», ajoute l’entrepreneuse qui compte déjà quelques clients venus à elle grâce à la plateforme.

Sur NoelPme.fr, les internautes peuvent chercher des idées de cadeaux en fonction de critères géographiques ou d’une catégorie d’objets recherchés. Ils sont ensuite redirigés vers les sites internet des entreprises concernées. «Les boutiques en ligne de nos PME locales sont un moyen complémentaire d’effectuer des achats porteurs de sens», indiquent Mounir Mahjoubi et François Asselin.

Collectif des boutiques du made in France

Et pour ceux qui aiment acheter en magasin, le collectif des boutiques du «fabriqué en France» a été créé après la première vague de l'épidémie. Il regroupe une vingtaine de boutiques installées un peu partout en France. Ces commerçants se sont unis pour promouvoir le savoir-faire français, protéger des emplois sur le territoire, éviter que les biens ne fassent trois fois le tour de la planète avant d'atteindre leurs clients et s'assurer du respect des strictes normes imposées dans le pays. Se regrouper aussi pour aider les petits commerces à se relever.

La Carte Française

Par ailleurs, il existe une «carte-cadeau du made in France». Ce moyen de paiement «fonctionne comme une carte cadeaux classique, sauf que les achats se font uniquement dans les enseignes qui garantissent que leur catalogue est à plus de 70% made in France», explique Charles Huet, cofondateur de La Carte Française. «Elle fonctionne aussi bien en boutique physique qu’en ligne avec aujourd’hui 250 sites en ligne et 150 boutiques partenaires. Au total, elle permet d'accéder à plus de 50.000 produits made in France de tous secteurs, l'habillement, la maison, les cosmétiques... Dans tout le pays», ajoute le défenseur du made in France. Lancée l’an passé, la carte a généré plus de 500.000 euros d’achats made in France. À en croire les derniers sondages, les Français devraient apprécier ces solutions pour se procurer des présents fabriqués par leur PME pour ces fêtes de fin d’année. Un soutien bienvenu après une année éprouvante pour les commerçants français.

*******************************************************************************************

En Gironde, un supermarché d’où l’on repart sans payer

Le Smicval Market est un supermarché inversé qui fonctionne sur le principe du troc. Un système qui fonctionne sans argent.

Zéro déchet et zéro argent. Telle pourrait être la devise de ce supermarché d’un nouveau genre implanté à Vayres, près de Libourne en Gironde. Le Smicval Market, ouvert depuis un an, ne cesse d’attirer du monde. Le lieu fonctionne comme un supermarché inversé, explique le site actu.fr. Il faut ainsi apporter des objets dont on ne se sert plus pour les échanger, sur place, contre d’autres produits, le tout sans dépenser le moindre centime. Le site, à l’origine un service de collecte d’ordures ménagères, a décidé de se réinventer pour donner une nouvelle vie aux déchets.

Ce système de troc, qui permet de faire ses courses "gratuitement" est accessible aux ménages et collectivités adhérents du Syndicat mixte intercommunal de collecte et de valorisation du Libournais Haute-Gironde. Une carte délivrée gratuitement. Par ailleurs, l’offre dans ce supermarché original est plutôt large, Charlotte Bousquié, chargée de projet chez Smicval explique : "Il y a différents rayons : cuisine, livre de bricolage, matériauthèque. Si le client a un fond de peinture, il peut le laisser en rayon. Si c’est un micro-onde avec une poignée cassée, on laisse un petit mot 'avis aux bricoleurs', mais si ce dernier ne fonctionne plus du tout, on le recycle".

Un autre Smicval Market à Libourne ?

Pour les objets qui ne trouveraient pas preneurs dans le magasin, le Smicval travaille avec Eco-mobilier qui s’occupe de transformer les dons en nouveaux matériaux ou en énergie. Un concept unique en France. La démarche s’inspire notamment de Retuna en Suède, une boutique de produits recyclés, mais également de la Valley Beta aux Pays-Bas et de La Recyclerie à Paris. Des concepts qui ne cessent de trouver des adeptes en France, à l’heure de la transition écologique. 

Et il semble que le concept soit un succès. Pour le moment, le Smicval se félicite des "très bons retours" qu’il reçoit sur son magasin. Le syndicat a d’ailleurs pour projet d’en ouvrir un second, à Libourne cette fois. Charlotte Bousquié précise pour actu.fr : "Pour l’instant, nous sommes en phase de concertation, car c’est un projet participatif. On travaille sur les différentes demandes des citoyens".

************************************************************************************************************************

Comment moins transpirer ?

Désagréable à la fois pour les yeux et pour le nez, la transpiration n’est pas une fatalité ! Avec de bonnes habitudes et des précautions élémentaires, on régule facilement cette réaction naturelle du corps à la chaleur.

Avoir une hygiène parfaite :

L’accumulation de bactérie participe à la mauvaise odeur dégagée par la transpiration. Pour limiter leur prolifération, une douche quotidienne au minimum est nécessaire. On a le réflexe de se sécher parfaitement pour ne pas favoriser le développement des bactéries qui s’accélère sur une peau humide.

Éviter d’avoir trop chaud :

C’est une évidence ! Si on se couvre trop, on transpire. Préférez une tenue de base légèreet apportez un vêtement complémentaire en cas de besoin.

Choisir des matières naturelles :

Coton, lin, bambou, soie, ces étoffes n’étouffent pas l’épiderme et sont les plus adaptées si on souffre de transpiration excessive. Évidemment, on évite les matières synthétiques, qui favorisent la production de sueur et peuvent irriter la peau. On privilégie les vêtements amples ou fluides, et les teintes claires.

Changer de chaussures :

La transpiration des pieds est déplaisante et très malodorante. Elle est favorisée par les matières synthétiques et le port répété d’une même paire de chaussures. Le changement de chaussettes est impératif chaque jour (voire deux fois par jour) et l’usage d’un déodorant spécifique est une barrière efficace aux odeurs. Vous pouvez aussi frictionner vos plantes de pieds avec de l’huile végétale additionnée de quelques gouttes d’huile essentielle de sauge ou de palmarosa.

Revoir son alimentation :

Certains aliments, et boissons, donnent une odeur forte à la transpiration. On limite les oignons, l’ail, le piment, les poivrons, les épices, le café, le thé, les sodas caféinés, l’alcool mais aussi les desserts très sucrés… Pendant la saison chaude, privilégiez les repas froids,mais ne buvez pas de boisson glacée. En réaction, l’organisme se réchauffe ! Préférez-les à température ambiante ou tiède.

Choisir le bon déodorant :

On préfère le spray au roll-on et stick, car on évite ainsi le contact avec la peau. Les uns sont juste « déodorants », ils masquent donc les odeurs sans bloquer la transpiration, les autres sont « antitranspirants », et freinent la production de sueur. Attention, ces derniers contiennent souvent des sels d’aluminium, objet de polémique car potentiellement toxiques. On se tournera de préférence vers les produits bios, formulés avec des actifs naturels.

************************************************************************************************************************

Où les Français cherchent-ils du travail ? "Avec moins d’argent, en province on peut faire plus"

Le coût du logement, mais aussi la baisse de la qualité de vie, pousse de plus en plus de salariés d'Île-de-France à chercher du travail en régions.

Trouver du boulot en régions ! C'est le souhait exprimé par 67% des salariés qui travaillent aujourd'hui en Île-de-France, selon une étude réalisée par le site d'offres d'emploi RegionsJob et révélée jeudi matin par Europe 1. L'an dernier, ils n'étaient que 59%. Les raisons de cet engouement pour la province sont connues : le coût du logement à Paris, le temps passé dans les transports et la qualité de la vie.

Ils travaillent depuis plus de quatre ans à Paris et gagnent plutôt bien leur vie, mais Anaïs et son compagnon Mehdi ont décidé de quitter la capitale. Depuis plusieurs mois, l'un et l'autre recherchent activement un poste en province, avec une préférence pour les Hauts-de-France ou la région lyonnaise. Lui est juriste, elle travaille dans la com’, mais s'il le faut, Anaïs se dit prête à changer de métier pour quitter la capitale. "Le confort de vie est vraiment important pour moi, et Paris ne répond pas à mes besoins", explique-t-elle à Europe 1. Quitte à renoncer à une opportunité professionnelle ? "L’argent n’achète pas tout, si j’ai envie de partir, je partirai. Avec moins d’argent, en province on peut faire plus !"

Un autre rythme de vie

Nicolas, ingénieur nantais, observe depuis quelque temps autour de lui l’engouement suscité par sa ville. "Je constate que dans mon groupe d’amis, dont beaucoup sont partis habiter à Paris, on est en train de récupérer tout le monde à Nantes aujourd’hui. C’est quelque chose qui me plait beaucoup", explique-t-il. "S’installer à Nantes, pour chacun avec des raisons diverses, devient une bonne solution et permet de vivre moins à 100 à l’heure", estime-t-il.

L’Auvergne-Rhône-Alpes, la Nouvelle-Aquitaine et les Pays de la Loire font partie du top 3 des régions qui attirent le plus les candidats à la mobilité, toujours selon RegionsJob. Dans le bas du classement se trouvent la Bourgogne-Franche-Comté et, juste à l’avant-dernière place, l'Île-de-France...

************************************************************************************************************************

Les mots croisés et le sudoku aident le cerveau à mieux fonctionner, plus longtemps

Selon une récente étude, les personnes de plus de 50 ans qui jouent régulièrement aux jeux de chiffres et de lettres comme le sudoku et les mots croisés ont tendance à avoir des fonctions cognitives améliorées, et un cerveau jusqu'à dix ans plus jeune que leur âge biologique.

Le sudoku et les mots croisés, la clé pour un cerveau en bonne santé ? Au travers d'une étude publiée le 11 février 2019 dans la revue International Journal of Geriatric Psychiatry, des chercheurs britanniques ont montré que chez les personnes âgées de plus de 50 ans, jouer régulièrement aux jeux de chiffres et de lettres aurait un impact positif sur les fonctions cérébrales.

Les jeux de chiffres et de lettres pour rajeunir le cerveau

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont suivi 19 078 personnes en bonne santé, âgées de 50 à 93 ans. Il leur a été demandé d'indiquer la fréquence à laquelle elles jouaient aux jeux de chiffres et de lettres. Les participants ont également été soumis à une batterie de tests cognitifs pour évaluer plusieurs de leurs fonctions cérébrales telles que le raisonnement, l'attention, le traitement de l'information, la fonction exécutive, la mémoire de travail et la mémoire épisodique.

Verdict : les personnes qui s'adonnaient régulièrement à ces jeux ont eu les meilleurs résultats aux tests cognitifs. Des résultats d'autant plus surprenants chez celles qui jouaient à des jeux de chiffres plus d'une fois par jour. Et à partir de ce constat, les chercheurs ont pu calculer que ces participants avaient des fonctions cognitives équivalentes à celles d'une personne âgée de dix ans de moins qu'elles !

Un moyen de prévenir la démence ?

La question de l'intérêt des jeux de chiffres et de lettres pour prévenir la démence, définie comme une dégradation des fonctions cognitives, s'est donc rapidement posée. Si cela n'a pas été démontré, le docteur Anne Corbett, directrice de l'étude, reconnaît néanmoins que les bénéfices d'une telle pratique sont grands : "On ne peut pas dire que jouer à ces jeux réduise nécessairement le risque de démence plus tard, mais cette étude confirme les résultats de précédents travaux qui montrent que s'y adonner régulièrement aide notre cerveau à mieux fonctionner, plus longtemps."

Démence : pas inéluctable, mais de plus en plus fréquente

On estime que 50 millions de personnes sont atteintes de démence dans le monde. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), celle-ci correspond à "un syndrome dans lequel on observe une dégradation de la mémoire, du raisonnement, du comportement et de l’aptitude à réaliser les activités quotidiennes". Cette perte progressive des capacités cognitives peut se traduire par une désorientation, une perte de notion du temps, des difficultés à marcher et à communiquer ou encore des pertes de mémoire qui deviennent de plus en plus importantes.

Si la démence touche le plus souvent les personnes âgées, l'OMS rappelle qu'elle n’est pas une composante normale du vieillissement. Mais selon un récent rapport, du fait de notre mode de vie, le nombre de cas de démence pourrait tripler d'ici 2050...

************************************************************************************************************************

Chocolats en poudre : la composition effarante de ces produits dont raffolent nos enfants

Trop sucrées, les poudres chocolatées du petit-déjeuner ? C’est ce que pointe du doigt une séquence du Magazine de la santé repérée par le site la Santé dans l’assiette.

Ce n’est pas un secret : au petit-déjeuner ou au goûter, les enfants raffolent du chocolat chaud. Les marques l’ont bien compris et proposent une multitude de poudres chocolatées, à dissoudre dans du lait. Mais ces boissons alléchantes sont-elles bénéfiques pour la santé des plus petits ? Rien n’est moins sûr.

Dans une séquence diffusée par le Magazine de la santé en septembre dernier et remise en lumière cette semaine par la Santé dans l’assiette, la diététicienne Angélique Houlbert dévoile la composition de ces célèbres poudres chocolatées. Surprise : la plupart d’entre elles contiennent bien plus de sucre que de chocolat ! La poudre chocolatée Benco contient par exemple 80% de sucre et 20% de cacao maigre, apprend-on dans cette séquence. Une infographie révèle également la teneur en sucre d’autres chocolats en poudre : 78% pour Lion, 75% pour Nesquick ou encore 68% pour Poulain !

Mais ce n’est pas tout : certains de ces produits vantent leur apport en fer, en zinc ou encore en vitamines sur l’emballage. Ces poudres chocolatées tiennent-elles pour autant leurs promesses ? Pas forcément, selon Angélique Houlbert. "Les formes de ces sels minéraux sont très peu absorbables par l’organisme", avertit-elle. Alors avant de préparer le petit-déjeuner des enfants, mieux vaut lire les étiquettes avec attention !

************************************************************************************************************************

Pour apprendre les langages de programmation aux enfants, on a testé Cubetto

Le petit robot se déplace sur un terrain propice aux histoires en tout genre. Mais pour le faire avancer, il faut "coder" son chemin.

C'est un vrai paradoxe. D'un côté, la communauté scientifique met de plus en plus en garde contre la surexposition des plus petits aux écrans. Mais en parallèle, on nous dit qu'il faut apprendre les langages de programmation aux enfants dès le plus jeune âge.   LIEN

La solution, à l'approche des fêtes de Noël, se trouve peut-être dans les jouets pour enfants spécialisés, à l'instar de Cubetto. Ce petit robot permet aux bambins de 3 à 6 ans de s'initier à la programmation de manière ludique et sans écran.

L'idée est toute simple: le robot se déplace tout droit et peut tourner à 90° en fonction des instructions choisies par l'enfant. Mais pas en temps réel: il faut préparer à l'avance le chemin, en suivant un raisonnement logique. Le déplacement se fait sur un tapis de jeu permettant de raconter une histoire, décrire un voyage, etc.

Extensions et concurrents

Lancé en 2016 via une campagne de financement ayant réuni près de 1,6 million de dollars de pré-commande sur Kickstarter, la société a réussi récolter une nouvelle fois plus de 780.000 dollars, le 20 juillet, en proposant de nouvelles extensions pour le petit robot.  LIEN

Cubetto n'est pas le seul sur ce créneau. Les jouets permettant de s'initier au code informatique, à la robotique, aux mathématiques et à la technologie sont de plus en plus nombreux. Si certain s'adressent à de plus grands enfants et fonctionnent en parallèle avec un smartphone et une tablette, comme le robot Cozmo ci-dessous, d'autres sont, comme Cubetto, plutôt indépendants des écrans.

On peut notamment citer Bee Bot, un robot abeille, ou encore la chenille programmable de Fisher-Price, qui fonctionnent d'une manière similaire à Cubetto. La programmation du déplacement est un peu différente et ne s'effectue pas sur une console séparée, mais le prix est un peu moins élevé.

************************************************************************

Combien faut-il pour vivre sans travailler ?

Tout dépend de la rente souhaitée et de la période à couvrir. Une somme de 1,5 million d’euros permet par exemple de s’assurer une rente mensuelle de 5.000 euros pendant près de 30 ans. Nombreux sont ceux qui se disent qu'il serait plus agréable de pouvoir vivre sans travailler... Mais de quelle somme faut-il disposer pour cesser toute activité et vivre de son patrimoine ? La réponse dépend de nombreux paramètres.

Rente souhaitée

Pour effectuer des calculs, il faut d’abord déterminer la rente mensuelle ou annuelle voulue. Un épargnant visant 4.000 euros par mois n’aura pas le même besoin en capital qu’un épargnant souhaitant des revenus de 10.000 euros.

Durée envisagée

L’idéal est de pouvoir vivre uniquement des intérêts perçus, c’est-à-dire sans toucher à son capital. Néanmoins cela nécessite d’avoir un très gros patrimoine. Pour vivre sans travailler avec un patrimoine plus modeste, il est a priori nécessaire de piocher progressivement dans ses réserves. Pour éviter les mésaventures, il est donc important d’estimer au mieux son espérance de vie.  Une personne de 65 ans aura nécessairement moins de besoins en capital qu’une personne souhaitant cesser son activité à 40 ans.

Prise en compte de l’inflation

Il est important de ne pas négliger l’inflation, surtout sur une longue période. Si l’inflation est simplement de 1% par an, une rente non revalorisée aura perdu près de 14% de pouvoir d’achat en 15 ans.  Afin de garantir un niveau de vie stable dans le temps, la rente souhaitée doit donc être revalorisée chaque année au gré de l’inflation.

Rendement du capital placé

Le rendement du capital est un autre facteur déterminant de l’équation. Il est par exemple possible de se baser sur le rendement de l’assurance-vie en euros (autour de 1,5% en étant prudent). Ce support est en effet bien adapté aux contraintes d’un épargnant voulant arrêter de travailler : pas de risque, fiscalité attractive...

Destination du capital

Sauf à pouvoir vivre sans toucher à son capital, il est enfin essentiel de savoir ce que l’on veut faire in fine de son patrimoine. Une personne sans héritier pourra envisager de consommer intégralement son capital durant sa vie. Des parents pourront en revanche souhaiter en transmettre une partie à leurs enfants (par exemple la moitié).

1 million d’euros pour vivre 25 ans avec 4.000 euros par mois

Imaginons une personne plaçant ses fonds au taux annuel de 1,5% et prévoyant de revaloriser sa rente de 0,5% chaque année pour suivre l’inflation (très faible actuellement). De surcroît, cette personne est prête à utiliser la totalité de son capital avant sa mort.  Il lui faudra par exemple 1 million d’euros pour s’assurer une rente de 4.000 euros par mois pendant 23 ans. Avec 1,5 million d’euros, elle pourra même vivre 37 ans sans travailler.  Si son exigence de rente grimpe à 5.000 euros, la même somme de 1,5 million d’euros ne lui permettra de tenir « que » 28,5 ans. Après cette échéance, cette personne aura consommé tout son capital.  Le tableau ci-dessous montre également qu’il est difficile d’envisager une cessation  d’activité avec moins de 750.000 euros de capital, sauf à être déjà âgé ou à se contenter d’une rente modeste.

Des marges de manœuvre réduites dans une optique de transmission

Imaginons maintenant que notre épargnant retienne les mêmes paramètres mais souhaite à la fin de sa vie transmettre à ses enfants la moitié de son capital initial.  S’il dispose de 1 million d’euros, il pourra vivre pendant 13 ans avec 4.000 euros par mois ou durant 10 ans avec 5.000 euros. Passé ce délai, il lui restera encore 500.000 euros à transmettre.  Avec 500.000 euros ou moins au départ, il semble en revanche difficile de concilier rente à vie et transmission du capital.  Notons enfin que ceux qui disposent de 2 millions d’euros ont la possibilité de percevoir 4.000 euros par mois pendant 34 ans tout en laissant 1 million d’euros à leurs héritiers.

Fiscalité

Il convient enfin de tenir compte de la fiscalité à même de peser sur le capital (ISF) et sur la rente (impôt sur le revenu et prélèvements sociaux). Néanmoins, chaque cas étant particulier, il est difficile de donner une estimation indicative. C'est la raison pour laquelle nos simulations précédentes ont été effectuées avant impôt. Précisons tout de même que si la rente provient de rachats sur un contrat d'assurance-vie de plus de 8 ans, le bénéficiaire sera par exemple soumis à une taxation de 7,5% au titre de l'impôt et de 15,5% au titre des prélèvements, soit 23% au total.

************************************************************

Cinéma: le sexe non simulé n'entraînera plus une interdiction aux mineurs

Le 13 janvier, le Conseil d'État a confirmé l'interdiction aux moins de 18 ans de "Antichrist"

Le ministère de la Culture va publier d'ici début février un décret assouplissant les critères d'interdiction des films aux moins de 18 ans.

*******************************************************************************************************

Les métiers du numérique ont le vent en poupe au Salon de l’étudiant

Développeur, trafic manager, créateur de jeux vidéos, ces nouveaux métiers suscitent aujourd’hui l’intérêt des employeurs. Un succès qui s’illustre au Salon de l’étudiant où l’offre de formation est particulièrement importante. Dans quelques jours, les élèves de terminale vont devoir faire un choix crucial, choisir une filière d’étude sur le site admission post-bac. Mais à 18 ans, il n’est pas toujours évident de savoir ce que l’on veut faire de sa vie. Alors pour se projeter, se confronter à la réalité reste un excellent moyen.

Un secteur « en pleine expansion »

C’est justement ce que propose le Salon de l’étudiant et du lycéen qui se déroule en ce moment au Grand Palais. Ce jeudi, jour d’ouverture du salon, il y avait déjà foule. Cette année, l’accent a été mis sur les métiers du numérique. «  C’est un secteur en pleine expansion  », indique Prune Richmond, directrice de La Voix-L’Etudiant. Sur place, un village du numérique a été érigé. On y trouve différentes formations publiques ou privées comme l’école Trois Axes, créée en 2011. «  Nous sommes une école d’infographistes généralistes. Nous apprenons aux étudiants à créer des films d’animations, à programmer et concevoir des jeux vidéos  », détaille Christophe Mary, co-créateur de l’école. Ce jeudi, de nombreux lycéens s’arrêtaient au stand, majoritairement des garçons. «  On compte encore peu de filles dans nos différentes promotions », indique Christophe Mary. Pourtant le domaine est porteur, les débouchés sont multiples. Les successives créations d’écoles en attestent. «  On sait que le numérique proposera de nouveaux métiers dans les années à venir  », assure Prune Richmond.

Guide des métiers et des écoles du numérique

Cette fiche est extraite du hors série "Guide des métiers et des écoles du numérique - 2017" édité par Jeux Vidéo Magazine disponible en kiosque jusqu'au 31 janvier 2017. Ci-contre cliquez pour découvrir des extraits des autres métiers.  LIEN

Offres d'emploi et de stage de Graphistes

Autres fiches métiers

************************************************************

Déjà 11 supermarchés coopératifs en France, rejoignez le vôtre avec cette carte !

Partout en France, des supermarchés coopératifs se préparent à ouvrir leurs portes. Réalisée avec les coopératives de Bordeaux, Toulouse et Bayonne, une carte les répertorie déjà. Entretien avec Céline Laporte, coordinatrice de la Chouette Coop à Toulouse.   LIEN

C’est quoi un supermarché coopératif ? Y a-t-il une ou des définitions ?

C’est tout simplement un supermarché où il n’y a pas de clients mais des coopérateurs. Chaque coopérateur achète et possède une part du magasin et donne 3 heures de son temps tous les mois pour le faire fonctionner. En retour, il accède à un supermarché où l’on trouve tous les produits du quotidien, de l’alimentaire au détergent, à des prix plus accessibles. Les coopérateurs sont également acteurs du supermarché puisqu’ils peuvent choisir les produits qui composent les rayons, et privilégier la qualité, les petits producteurs. En résumé, c’est donc payer moins cher et reprendre le contrôle sur son alimentation en échange d’un petit peu de travail.

Vous êtes coordinatrice pour La Chouette Coop, un supermarché coopératif qui va bientôt ouvrir à Toulouse. Comment cela va t-il se passer ?

Dans le supermarché coopératif historique de New York ils sont 17 000 car ils existent depuis 1960 ! Nous sommes en train de rassembler 1500 coopérateurs et nous comptons proposer 3 000 à 4 000 références de produits. Nous cherchons actuellement un grand local d’environ 1 500 mètres carrés, à proximité du Centre de Toulouse, pour une ouverture prévue début 2018. 

En résumé, c’est donc payer moins cher et reprendre le contrôle sur son alimentation en échange d’un petit peu de travail.

Ce mouvement est-il global ?

En France la mentalité citoyenne et sociale favorise le déploiement de telles initiatives pour reprendre le pouvoir sur sa consommation. Des supermarchés coopératifs vont ainsi ouvrir à Paris, à Grasse, à Nantes, à Lyon, dans le Pays Basque… Pour l’instant, cela concerne un public déjà averti, qui fait attention à sa consommation, favorise le local, le vrac ou le biologique. Mais qui a aussi envie d’accéder à des prix plus intéressants.

Quels sont les règles à mettre en place pour faire fonctionner un supermarché coopératif ?

Juridiquement, cela peut fonctionner en association ou en SAS coopérative. Il faut savoir que le magasin ne peut pas être ouvert au public. Il doit fonctionner en vase clos avec ses coopérateurs pour être autorisés. Au moment de rentrer une carte est donc demandée. Chaque coopérateur doit faire un peu de bénévolat tous les mois. Il y a des salariés fixes pour les tâches les plus complexes comme la comptabilité. Pour le reste, une courte formation permet à tout un chacun de passer derrière la caisse, réceptionner les marchandises ou de s’occuper de la mise en rayon.

À l’heure où les machines remplacent les caissières, il y a là l’occasion de créer au contraire des emplois.

Y a t-il encore du travail pour tout le monde lorsqu’on est un millier de coopérateurs ?

Oui car chacun ne travaille que quelques heures par mois. À New-York, ils ont par ailleurs inventé de nouvelles tâches, comme accompagner les clients avec les courses jusqu’au métro, amener les produits périmés au compost, garder les enfants des coopérateurs qui travaillent… À l’heure où les machines remplacent les caissières, il y a là l’occasion de créer au contraire des emplois.

Ces supermarchés coopératifs ne sont pas encore ouverts en France. Qu’est ce qu’on peut faire en attendant ?

On peut déjà les rejoindre en tant que coopérateur. Dans beaucoup des structures référencées sur cette carte, on a déjà faire des groupements d’achats plusieurs fois par mois avec d’autres coopérateurs. On peut également soutenir les campagnes de crowdfunding en cours comme la notre, celle de SuperCoop, à Bordeaux, ou OtsoKop, à Bayonne.   CARTE  LIEN

************************************************************

Découvrez l'Ili pika, un mammifère craquant très rare et menacé d'extinction

Admirez bien cette photographie, car ce petit animal est du genre timide. L'espèce a été découverte en 1983, mais seuls 29 spécimens d'Ili pika ont été signalés depuis. Alors que le petit mammifère a tendance à fuir les objectifs, voici qu'une expédition est parvenue à capturer les premières images de l'animal en vingt ans,

Une espèce de montagne de plus en plus rare

Le chercheur Weidong Li a pourtant réussi à conjurer le sort, au cours d'une expédition menée avec des volontaires dans les montagnes du Tianshan (Chine). Juste récompense, c'est lui qui avait découvert l'espèce par hasard, il y a plus de 30 ans, et avait capturé les premiers spécimens. Grand d'une vingtaine de centimètres, l'Ili pika vit en altitude et se nourrit d'herbes et de plantes de montagnes.

"Ils l'ont découvert derrière un rocher, et ils ont compris qu'ils avaient trouvé le pika. Ils étaient très excités", a commenté la naturaliste Tatsuya Shin, qui travaille avec les membres de l'expédition. On comprend pourquoi. Par le passé, deux chercheurs s'étaient déjà cassé les dents, entre 2002 et 2003. Après avoir voyagé à sept reprises dans douze lieux différents, ils avaient dû jeter l'éponge, après avoir passé 37 jours à courir derrière l'animal. Dans un article publié deux années plus tard dans le journal Oryx (en anglais), ils avaient demandé que l'Ili pika figure dans la liste des espèces en danger.
 
*******************************************************************************************
 

Pour les parents d'enfants ayant un trouble du déficit de l'attention, le quotidien et le regard extérieur peuvent vite virer au cauchemar...

Hyperactivité: «Un soir, il nous a dit: "je voudrais mourir"»

Lorsqu’elle crée en 2002 HyperSupers TDAH France, la principale association de parents d'enfants atteints de trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), Christine Gétin veut faire changer les choses. Mère d’un enfant ayant un TDAH, elle vient en aide aux parents qui, comme elle, rencontrent les mêmes difficultés. «C'est actuellement une galère sans nom pour les parents qui vont d'un médecin à l'autre sans qu'on puisse leur apporter une réponse claire», relève-t-elle.

Les parents pointés du doigt

A sept ans, Manon vient tout juste d'être diagnostiquée hyperactive. Très agitée depuis son plus jeune âge, la fillette inquiète rapidement sa mère, Virginie, qui décide de consulter son médecin. Le début d'une pluie de critiques. «On m'a reproché de trop la couver, de ne pas savoir m'en occuper, de manquer d'autorité et d'être dépressive», se souvient-elle. «Ma fille souffrait de ne pas pouvoir "se contrôler" et je souffrais de la voir dans cet état», rapporte Virginie, qui regrette de ne pas avoir reçu «un peu plus d'écoute de la part des médecins».

Des parents désemparés

«Depuis que notre fils a trois ans, nous avions des doutes sur son état. La pédiatre disait, "Oh, il est très éveillé c'est tout". Le passage à l’école primaire a révélé l'ampleur de la catastrophe», se souvient Frédéric. «Des médecins, nous en avons vu: orthophonistes, psychologues, pédopsychiatres, psychomotriciens, toute une farandole de spécialistes... pour des bilans contradictoires. On ne peut pas imaginer à quel point nous, parents, pouvons nous sentir seuls et démunis, peinés, en colère, devant une situation qui nous semble totalement hors de contrôle», raconte Frédéric, qui déplore le manque d'informations disponibles.

Depuis, il a décidé de scolariser son fils dans «une structure spécialisée. Tout le corps enseignant aide les enfants à s'épanouir et en deux trimestres, le changement est très positif», se réjouit-il, conscient toutefois que «la route est encore longue».

Des enfants en grande souffrance

Une autre internaute témoigne de la souffrance de son fils, dont les troubles sont apparus dès la maternelle. Hyperactif, rêveur et exclu par ses camarades, son enfant vit très mal l'impact de son TDAH sur son quotidien. Pour autant, inquiets des effets indésirables potentiels, ses parents se refusent à lui faire prescrire de la Ritaline, le médicament indiqué dans ce cas. «Un soir, il est rentré de l'école et nous a dit: "De toute façon, ma vie est nulle... je n'aurai jamais d'amis..." avant de nous dire, en pleurs "je voudrais mourir". Ca nous a brisé le cœur. Il avait huit ans», se souvient sa maman.

Aiguillée par l'institutrice, qui avait déjà rencontré un cas similaire, la mère du petit garçon l'emmène consulter une neuropsychologue, puis un neurologue spécialiste de la question. Le changement s'opère dès la première semaine de traitement. «Il prend un cachet tous les matins, école ou non. Depuis, nous avons redécouvert notre fils, rieur, volubile, épanoui et affectueux. Il est heureux de vivre, plus posé et concentré à l'école». Aujourd'hui, le jeune garçon est en 6e. «Il a des amis, a gagné en autonomie, pratique une activité sportive et a de bons résultats scolaires, se réjouit-elle. Mais quel parcours du combattant pour en arriver là!»

****************************************************************************** 

Burn-out : les douze signes qui doivent vous alerter

Rares sont ceux qui ne se sont pas sentis un jour épuisés à la fin de leur journée de travail. Ou stressés le matin, à l'idée d'en affronter une nouvelle. Parfois, les vacances sont attendues avec une telle impatience que l'individu s'interroge : suis-je en train de faire un burn-out ? Si ce terme anglais n'a toujours pas rencontré de consensus scientifique, il répond à une liste de symptômes précis, identifiés au gré des centaines d'études menées sur le sujet. A partir de l'une d'entre elles, réalisée par la psychiatre française Marie-Pierre Guiho-Bailly, francetv info a listé les douze signes qui précèdent l'effondrement physique et psychique propre à un burn-out.

Pour savoir si vous êtes atteint par ce syndrome des temps modernes, répondez par "OUI" ou par "NON" à chaque phrase.

1. Pour x raisons – changement de poste, de chef, restructuration, nouvelles missions, etc. – vous avez le sentiment de ne plus être aussi efficace au travail.

2. Vous présentez des troubles de l'attention, de concentration, de mémoire. Vous ne trouvez pas vos mots, vous faites des erreurs.

3. Vous compensez avec des horaires à rallonge pour tenter de retrouver l'efficience antérieure. En vain.

4. Le repos n'est plus réparateur. Au réveil, au retour d'un week-end ou de vacances, la fatigue revient aussitôt. Vos ruminations sur le travail vous empêchent de dormir.

5. Contrairement à une dépression, vous n'avez pas le goût à rien, vous n'êtes pas triste tout le temps. Mais le travail est votre principale préoccupation.

6. Vous vous montrez irritable, vous avez des accès de colère. Vous passez facilement du rire aux larmes.

7. Votre entourage a beau vous alerter, vous êtes dans le déni par rapport à votre surmenage. Vous vous repliez sur vous, avec un sentiment de solitude grandissant.

8. Vous souffrez de maux de tête, de douleurs musculo-squelettiques, de troubles du comportement alimentaire, d'infections virales (ORL) à répétitions, de palpitations...

9. Pour tenir le coup, vous avez recours à des substances psychoactives (alcool, tabac, drogue).

10. Vous ressentez un épuisement émotionnel, renforcé par le déni de l’encadrement à l'égard de votre situation. Vos tâches se transforment en mission impossible.

11. Vous avez un comportement à risque, accidentogène.

12. Bienveillant d’ordinaire, vous devenez cynique à l’égard de vos "usagers" au travail (patients, clients, public, etc.). Vous travaillez frénétiquement mais mécaniquement.

Si vous répondez "OUI" aux cinq premiers signes

Ne passez pas votre chemin. Les cinq premiers symptômes décrits ci-dessus sont déjà significatifs dans la mesure où le "sommeil non réparateur et l'hyperactivité compensatrice" au travail sont deux des trois constantes d'un syndrome d'épuisement professionnel en gestation, selon Marie Pezé, psychologue spécialiste de la souffrance au travail contactée par francetv info. Pour autant, le burn-out "est un processus, et non un état" et son évolution est "très lente", explique Catherine Vasey, auteure de Burn-out : le détecter et le prévenir (éd. Jouvence) dans le magazine Psychologies. Autrement dit, il peut être interrompu en cours de route et présente différents degrés de gravité.

Pour évaluer plus précisément votre degré d'usure, vous pouvez effectuer ce test en ligne. Le Malash Burn Out Inventory (MBI), conçu en 1981 par des chercheurs américains et validé au niveau international, permet de mesurer, séparément, le degré d'"épuisement émotionnel", de "dépersonnalisation" et d'"accomplissement personnel" au sein de son activité professionnelle.

Car à ce stade, des sentiments positifs peuvent subsister à l'égard de votre travail et il faut puiser dans ses ressources. "Le principe de base, c'est de ne pas focaliser sur ce qui est stressant, usant", suggère Catherine Vasey, mais de se concentrer plutôt sur ce qui fait sens et apporte de la satisfaction. Lever le pied pour se ménager des moments de pause et de détente dans la journée est également essentiel. Objectif, selon la psychologue : "Ne plus terminer une journée de travail en étant complètement épuisé, au point de ne plus pouvoir s'investir dans sa vie privée. Il n'est pas juste de sacrifier toute son énergie au travail."

Si vous répondez "OUI" jusqu'au dixième signe

Le processus est bien enclenché, notamment si vous commencez à somatiser, en souffrant de maux physiques chroniques. Si vous consultez un médecin à ce sujet, c'est le moment d'aborder le fond du problème. "Quand on sort du déni, on a déjà fait la moitié du chemin", souligne auprès de francetv info François Baumann, médecin et auteur de Burn-out, quand le travail rend malade (éd. Josette Lyon). Un arrêt de travail temporaire peut être envisagé pour prendre du recul et enrayer le processus. Le site Souffrance et travail publie la liste des consultations spécialisées par département.

Des stratégies peuvent aussi être mises en place dans votre milieu professionnel. "Vous n'osez pas dire non à un surcroît de travail alors que vous êtes déjà débordé ? Essayez le 'oui, mais plus tard', ou bien 'oui, mais aide-moi'", suggère Agnès Martineau-Arbes, médecin du travail, dans L'Express. Il faut commencer par accepter et reconnaître ses propres limites et apprendre à déléguer. Car dans le burn-out, "on est souvent son pire ennemi", analyse la spécialiste.

Catherine Vasey propose quant à elle d'identifier "les lieux d'usure" dans le travail afin de s'en extraire. "Ce sont des tâches, des situations ou des personnes qui créent chez vous un sentiment d’impuissance, de lourdeur, de fatigue. Qui vous vident de votre énergie." Et vous conduisent directement au signal numéro 10 : l'épuisement émotionnel, symptôme typique du burn-out.

Si vous répondez "OUI" au douzième et dernier signe

Attention, vous courez droit à la catastrophe. Le cynisme est généralement la dernière étape avant le burn-out. Le médecin ne se soucie plus de ses patients, le commercial vend n'importe quoi à ses clients et l'éleveur ne s'occupe plus de ses bêtes. C'est ce que les spécialistes nomment la phase de la "dépersonnalisation" et de la "déshumanisation".

Arrivé à ce stade, le surmenage est déjà bien installé et, généralement, l'organisme craque en premier : zona, ulcère, accident cardio-vasculaire... Cela peut, dans les cas les plus graves, aller jusqu'à la mort par excès de travail. Un phénomène baptisé "karoshi" au Japon. Le suicide est l'autre alternative dramatique du burn-out.

Sur le plan psychique, un grand sentiment de vide vous envahit soudainement, "comme un trou d'air en avion", dépeint Agnès Martineau-Arbes. Il est alors impossible de retourner travailler et cette incapacité peut durer de quelques mois à plusieurs années. Il faut alors entamer un long travail de reconstruction, dont les étapes sont décrites dans une récente étude de l'Institut national de recherche et de sécurité. S'il est bien accompagné (par un médecin du travail, un psychologue...), il peut être l'occasion de reconsidérer son rapport au travail et au temps. Et d'envisager une reconversion.

***************************************************************************************************

 Soutenez celles et ceux qui s'investissent chaque jour pour mettre à jour le site.

N'hésitez pas à communiquer ce site auprès de vos amis, de votre entourage, de vos proches sur les réseaux sociaux. Vous aussi faites découvrir le site et encouragez les personnes qui contribuent au dévelopement du site. 

Toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engage en rien l'éditeur de ce site. Le site ne peut être tenu  responsable du contenu et décline toute responsabilité en cas d'erreur.

K S N  production :  Concepteur et réalisateur  du Site.   DRAGON  GROUPE :  LEADER des sites internet dédié aux hommes . 

Créateurs de projets et de sites Web. Copyright 2013 , tous droits réservés. Les marques mentionnées sur ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs.  L'utilisation de ce site implique l'acceptation des Conditions Générales d'Utilisation et des Mentions Légales.

Commentaires (2)

1. Ludovic 12/02/2021

Témoignage de crédit reçu chez : angelemaurin16@gmail.com Incroyable Mais Vrai. Je Viens De Recevoir Mon Prêt Ce Matin Dans Mon Compte Grâce à Madame Angele Maurin. Je Suis Très Content. Vous Qui Avez Besoin De Prêt Ne Chercher Plus Loin. Contacter Madame Angele Maurin. Elle Vous Comblera De Joie. Voici Son Adresse Mail E-mail: angelemaurin@outlook.com

Témoignage de crédit reçu chez : angelemaurin16@gmail.com Incroyable Mais Vrai. Je Viens De Recevoir Mon Prêt Ce Matin Dans Mon Compte Grâce à Madame Angele Maurin. Je Suis Très Content. Vous Qui Avez Besoin De Prêt Ne Chercher Plus Loin. Contacter Madame Angele Maurin. Elle Vous Comblera De Joie. Voici Son Adresse Mail E-mail: angelemaurin@outlook.com

Témoignage de crédit reçu chez : angelemaurin16@gmail.com Incroyable Mais Vrai. Je Viens De Recevoir Mon Prêt Ce Matin Dans Mon Compte Grâce à Madame Angele Maurin. Je Suis Très Content. Vous Qui Avez Besoin De Prêt Ne Chercher Plus Loin. Contacter Madame Angele Maurin. Elle Vous Comblera De Joie. Voici Son Adresse Mail E-mail: angelemaurin@outlook.com

Témoignage de crédit reçu chez : angelemaurin16@gmail.com Incroyable Mais Vrai. Je Viens De Recevoir Mon Prêt Ce Matin Dans Mon Compte Grâce à Madame Angele Maurin. Je Suis Très Content. Vous Qui Avez Besoin De Prêt Ne Chercher Plus Loin. Contacter Madame Angele Maurin. Elle Vous Comblera De Joie. Voici Son Adresse Mail E-mail: angelemaurin@outlook.com

Témoignage de crédit reçu chez : angelemaurin16@gmail.com Incroyable Mais Vrai. Je Viens De Recevoir Mon Prêt Ce Matin Dans Mon Compte Grâce à Madame Angele Maurin. Je Suis Très Content. Vous Qui Avez Besoin De Prêt Ne Chercher Plus Loin. Contacter Madame Angele Maurin. Elle Vous Comblera De Joie. Voici Son Adresse Mail E-mail: angelemaurin@outlook.com

2. Retour affectif rapide (site web) 05/11/2020

Grand maître sorcier, spécialiste de retour affectif

Grand maître spirituel marabout sorcier vaudou, grande célébrité des travaux occulte vaudou, grand spécialiste des problèmes de couple, rituel de retour affectif rapide résultat en 7 jour :
Je détiens plusieurs connaissance dans le domaine de spirituel et je suis un grand guérisseurs basé sur la combinaison des plantes de la nature pour guérir plusieurs maladies . Je pratique aussi la magie blanche avec des rituels puissants pour faire les retours affectifs de l’être qu'on aime, je peux vous aider à  reconquérir votre ex rapidement en 7 jours sans aucune conséquence, je pratique aussi des rituels à distance. je fais aussi les parfums de chance et les savons et pleins d'autre choses. Je suis vraiment sérieux à aider mon prochain en difficultés dans le but d’être reconnu plus dans plusieurs pays.
Pour une solution rapide et efficace à  tous vos difficultés, vos besoins, vos demandes ,vos problèmes de vie, la déception, les problèmes de couple, problèmes d'amour, retour très rapide de votre ex, protéger votre couple ou votre famille, problème de la sorcellerie, problèmes avec la justice, problème familiale, devenir riche, chance aux jeux , trouver du Travail , occuper une place dans la société, guérir les maladies inconnues, protection contre les mauvais sorts, contre poison, faites une consultation rapide claire et gratuite, trahison protection contre les esprits de la démence et de malchance, d’envoutement d'amour, union rapide, les cas désespérer de retour d'affection, maître marabout spirituels PAPA TOSSA mettra tout son savoir faire pour vous donner une meilleur satisfaction.

NB: certains travaux sont gratuit ou la satisfaction après le payement si le cas nécessite beaucoup de dépense à  faire et vous envoyé à distance .Je vous rassure beaucoup que plusieurs témoignent de mes bienfaits dans plusieurs pays. Et pour plus d'information , visitez mon
Site Web: https://www.marabout-vaudou-retour-affectif.com
N’attendez pas que votre problème s'aggrave, il y a des solutions pour chaque problème. N'attendez pas qu'il vous quitte,  n'attendez pas qu'une autre personne lui jette un sort d'amour. Soit la fondation de votre relation ou de votre couple. N’hésitez pas à  me contacter même s’il s'agit d’une simple question. Mon plaisir est d’aider ceux qui en ont vraiment besoin. Travail rapide et discret, résultat 100% garantit.
Je suis ouvert à toutes vos discutions et inquiétude si vous en aviez. Votre satisfaction fera mon plaisir.

CONTACT:
Telephone WhatsApp :  +22 997  638  657
E-mail: contact.marabout.vaudou@gmail.com
SiteWeb: https://www.marabout-vaudou-retour-affectif.com/
https://maraboutvaudourapide.wixsite.com/occulte
Telephone: +22 997 638 657

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×